Bilan de mars 2023 : j’ai retrouvé des cheveux doux et plus longs

3,Avr,2023 | Journal de pousse | 0 commentaires

A la toute fin du mois de février, j’avais pris la décision d’éliminer chaque fourche et de couper mes pointes (au moins 3 cm).

En effet, depuis le début de l’année, mes longueurs s’affinaient (on voyait les vêtements au travers) et semblaient irrégulières.

Je me retrouvais donc avec des cheveux plus courts qu’au mois de décembre, et moins volumineux.

Mais je préfère repartir sur des bases saines, car je désire des pointes aussi épaisses que possible. Je privilégie donc la santé de ma chevelure à sa longueur.

Aujourd’hui, je suis ravie de constater que ce petit « sacrifice » en valait autant la peine !

Tout au long du mois de mars, ma chevelure a connu une nette amélioration :

  • Mes cheveux sont redevenu soyeux, légers et brillants.
  • Mes longueurs/pointes sont régulières, denses et épaisses.
  • Ils ont repoussé plus vite.

Qu’ai-je mis en place, pour obtenir ces résultats ?

Une routine capillaire 100 % naturelle

avant après cheveux routine soin naturels
Environ 2,5 cm gagnés ce mois-ci

Le 11 mars, j’ai terminé une cure de quatre applications du soin K18, dont j’ai reporté les résultat dans un article détaillé. Il s’agissait du deuxième cosmétique chimique que je testais, depuis le mois de décembre (après Olaplex).

Je ne regrette pas d’avoir utilisé ces produits. Mais comme toujours, lorsque je m’éloigne des soins naturels, je m’aperçois à quel point ceux-ci sont irremplaçables.

Aussi, c’est avec plaisir, que j’ai retrouvé une routine 100 % naturelle, constituée de matières premières. Non seulement, les résultats sont toujours au rendez-vous, et en plus, il me parait bien plus stimulant de se renseigner sur les propriétés de ces ingrédients, puis de les tester ou de réaliser ses propres masques.

Les découvertes n’en finissent jamais… les bonnes surprises non plus, alors que les résultats semblent plutôt aléatoires avec les produits vendus dans le commerce.

Enfin, pour le moment, je ne colore plus du tout mes cheveux, ni avec des teintures végétales, ni chimiques professionnelles (comme un ton sur ton pour les racines). Les fils blancs son très discrets. J’ai appris à les accepter. Par contre, je trouverai une solution pour les dissimuler, si leur quantité augmente, car je ne souhaite pas aller vers une « transition » dans ce sens.

Mes produits naturels du moment

Voici les produits que j’utilise en ce moment :

  • Le shampoing Natessence à ultra-nourrissant au Karité : j’avais acheté un gros flacon (500 mL pour 10 €), il y a au moins six mois. la composition est irréprochable.
  • Huile végétale de noix du Brésil
  • Huile végétale de Moutarde

Ma routine est devenue encore plus simple et plus légère.

La chevelure est tellement adoucie, lissée et démêlée, que je n’ai pas besoin d’utiliser d’autres ingrédients.

Je réalise un bain d’huile avant chaque shampoing, soit tous les 5 ou 6 jours. Je le laisse poser pendant 2h.

J’ai de nouveau passé une commande chez Aroma Zone, afin de tester de nouvelles huiles végétales, réputées pour favoriser la pousse des cheveux : celle de Sapote et celle de Carpate. D’après les commentaires, elles redessineraient les boucles. Certes, j’ai seulement une légère ondulation, mais j’aimerais la garder. Celle-ci persiste bien malgré la longueur. Lors de mon premier parcours de pousse, le henné avait complètement raidi mes cheveux.

Voici le résultat : à gauche, lorsque j’utilisais des cosmétiques finis, à droite, après deux semaines de routine naturelle.

avant après bain d'huile cheveux longs

Les accessoires et les coiffures protectrices

Je démêle mes cheveux une fois par jour ou tous les deux jours (peigne en corne et brosse en poils de sanglier).

Au quotidien ou bien pour sortir lorsqu’il y a trop de vent, je les attache en deux tresses lâches. Comme ils sont plus longs, cette coiffure un brin enfantine me plaît. Les tresses tombent de part et d’autre au niveau du buste. Avec un élastique en soie, il n’y a plus de casse (ni de marque) au niveau des pointes.

D’ailleurs, les accessoires capillaires en soie font toujours parti de mes indispensables : la panoplie dirait-on… avec mon bonnet de nuit ainsi que la taie d’oreiller, et les chouchous de la marque Lilisilk. Depuis que je les utilise, je remarque une nette différence au réveil, avec une chevelure déjà douce et lisse, dans laquelle il suffit de passer les doigts pour être coiffée.

Si vous saviez comment je me, débattais avec les nœuds par le passé, pour la même longueur, ce gain de temps apporte une réelle différence à mes yeux. Je ne ressens plus de contrainte à avoir les cheveux longs -alors que je les « supportais » autrefois, parce que le plaisir esthétique était supérieur aux inconvénients.

Conclusion et objectifs pour avril 2023

Je ne regrette pas d’avoir utilisé des produits chimiques ces derniers mois. Peut-être était-ce la piqure de rappel nécessaire pour revenir vers les matières premières naturelles, sans éprouver le moindre regret, ou doute quant à leur efficacité.

L’important était aussi de s’offrir la bonne base pour une pousse saine, quitte à sacrifier plusieurs centimètres cet hiver. Je suis ravie de constater que mes efforts ont payés, car même s’ils sont plus courts, je préfère des cheveux volumineux et épais -parce que je sais que cette apparence correspond à leur véritable nature.

Pour ce mois d’avril, je prévois de tester les huiles végétales que j’ai découvert, et de continuer cette routine !

Je vous dis à dans un mois, afin de partager les résultat de ce deuxième parcours de pousse !

Et vous, quelle est votre routine capillaire du moment ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *