Le meilleur masque naturel pour épaissir les cheveux

8,Sep,2023 | Soin des cheveux | 0 commentaires

Il y a peu de temps, je vous ai parlé de ma nouvelle routine pour épaissir et fortifier les cheveux fins ou cassants.

En effet, dès qu’elles atteignent le milieu du dos, les longueurs ont tendance à s’abîmer et s’affiner.

Or, si vous rencontrez le même problème, aucun masque du commerce ne peut gainer votre fibre capillaire afin de la rendre plus résistante.

Mais après avoir testé le traitement Olaplex, j’ai constaté que mes cheveux devenaient plus mous et plus fragiles. Aussi, je préfère m’orienter exclusivement vers des ingrédients naturels.

Voici la recette du meilleur masque pour épaissir les cheveux fins, secs, cassants, fourchus et abîmés : henné neutre et poudres ayurvédiques.

Quels ingrédients naturels pour épaissir les cheveux fins ?

meilleurs ingrédients épaissir cheveux fins et cassants

Si vous souhaitez épaissir rapidement vos cheveux fins ou dévitalisés, le henné neutre et les poudres ayurvédiques vous apporteront un résultat immédiat (ou moins de deux applications).

Le henné neutre ou Cassia

Sans doute du meilleur ingrédient naturel pour les cheveux fins ou qui s’affinent.

Le henné neutre n’a de henné que le nom, puisqu’il ne s’agit pas de lawsonia inermis (qui contient des pigments cuivrés ou rouges, en fonction des variétés et des endroits).

Appelé Cassia obotova, il possède des propriétés certaines similaires, mais aussi des différences fondamentales :

  • il ne colore pas les cheveux, à moins de le laisser poser une heure (ou plus). Et encore, vous obtiendrez plutôt des reflets blonds vénitiens discrets, si vous avez une nuance de cheveux claire (ou des cheveux blancs) ;
  • il n’assèche pas autant les cheveux que les hennés d’Egypte ou du Rajasthan.

Il ne s’agit donc pas d’une plante tinctoriale mais d’un soin pour revitaliser vos cheveux, les gainer et les épaissir.

En effet, au fil des applications, il laisse une couche protectrice quasiment translucide (en comparaison avec le henné rouge, par exemple).

Si vos cheveux sont bruns, l’effet restera invisible. Si vos cheveux sont châtains clairs à blonds, vous obtiendrez, en fonction de la fréquence, un très léger reflet cuivré pâle.

Bonus : il aide également à lutter contre la chute des cheveux et les pellicules ou autres affections du cuir chevelu (excès de sébum, par exemple).

Si vous ne connaissez pas encore cet ingrédient naturel, vous ne prenez donc aucun risque à réaliser une première application afin d’en juger les bienfaits -immédiatement visibles.

Les poudres ayurvédiques

Les poudres ayurvédiques sont des plantes indiennes réduites en poudres, utilisées dans la médecine ancestrale, l’Ayurvéda, depuis plus de cinq mille ans.

Ici, nous nous intéressons surtout à leurs bienfaits capillaires, hors de toute spiritualité ou principes traditionnels.

Il existe de nombreuses poudres ayurvédiques adaptées à tous types de cheveux.

J’ai sélectionné celles qui renforcent particulièrement pour les cheveux fins en gainant la fibre capillaire.

La poudre de Kapoor Kachli

Riche en antioxydants, elle contient des terpénoïdes, des flavonoïdes, et des dérivés phénoliques.

Elle accélère la pousse des cheveux, les fortifie, et les rend plus épais. Elle aide également à limiter la chute des cheveux.

La poudre de Kachur Sugandhi

Elle nettoie les cheveux, apporte de la brillance et les fortifie.

Elle leur donne également beaucoup de volume et de légèreté.

Elle gaine les cheveux, ce qui les rend soyeux, lisses et plus résistants.

La poudre de Brahmi

Fortifiante, tonifiante et vitalisante, elle épaissit la fibre capillaire et la fortifie en profondeur.

La poudre de guimauve :

Elle assouplit et adoucit les cheveux. Démêlante et hydratante, elle est idéale pour contrer l’éventuel effet asséchant du Cassia.

Où se procurer les poudres ayurvédiques et le henné ?

J’ai acheté le henné neutre, le Kapoor kachli et la poudre de guimauve chez Aroma Zone.

Le Brahmi (ou Bacopa) est en rupture de stock depuis plusieurs mois : je me le suis donc procuré chez une autre marque, mais je ne vous la recommande pas, car elle est trois fois plus onéreuse que le prix moyen de cette poudre pour 100g (introuvable en ce moment).

Attention aux sachets cartonnés !

Ils ne les préservent pas de l’humidité. En effet, au bout de quelques mois, elles sèchent et forment une masse compacte inutilisable.

Je vous conseille donc de transférer votre henné et vos poudres ayurvédiques dans un récipient hermétique, et surtout de les conserver à l’abri de l’humidité (pas dans votre salle de bain, et encore moins au réfrigérateur).

La recette du masque maison pour cheveux fins

poudres ayurvédiques kapoor kachli brahmi henné neutre masque

Pour réaliser ce masque, vous aurez besoin de :

  • henné neutre ou Cassia
  • poudre de Kapoor kachli
  • poudre de Brahmi (ou Bacopa)
  • poudre de Kachur sugandhi ou de guimauve
  • gel d’aloé véra

N’utilisez pas d’objet en métal (saladier, culière, etc.) !

J’ai noté sur la photo les proportions utilisées : elles conviennent pour des cheveux jusqu’à la taille ou des cheveux épais mi-dos. S’ils sont plus courts, je vous conseille de diminuer la quantité de henné neutre (à 50g par exemple).

Comment préparer la pâte ?

préparation henné neutre poudres ayurvédiques

La préparation de la pâte est très simple.

L’important est d’obtenir la bonne texture pour faciliter l’application et son adhésion sur les cheveux.

Versez les poudres, avec les proportions indiquées, dans un grand saladier, et mélangez les ensemble.

Ajoutez l’eau chaude (entre 50° et maximum 70°) petit à petit, et prenez le temps de l’intégrer aux aux poudres, en tournant la pâte avec votre spatule en bois.

En effet, si l’on incorpore pas l’eau au fur et à mesure, une préparation hétérogène se crée, semblable à une infusion. Les poudres restent au fond du saladier. Vous risquez alors de verser trop d’eau, et il sera impossible de laisser poser votre masque sur la tête car la pâte coulera constamment.

La texture doit ressembler à celle de la photo : souple, gluante, molle. Elle n’est ni trop liquide, ni trop épaisse.

Terminez avec une culière de gel d’aloé véra (ou de glycérine végétale) pour l’hydratation.

Nul besoin de laisser la pâte reposer : elle est prête !

Comment bien appliquer votre masque ?

Je vous conseille de préparer par avance, à l’endroit où vous allez appliquer votre masque, un rouleau de film plastique et une serviette. Protégez vos vêtements car l’application est fastidieuse…

Je peigne soigneusement vos cheveux (secs).

Je divise ma tête en quatre grandes sections : droite – gauche -avant – arrière.

Avec une pâte dont la texture est aussi épaisse et gluante, je trouve qu’il vaut mieux y aller « à la main ». En effet, elle a tendance à glisser sur les cheveux.

Dans la mesure où il ne s’agit pas d’une coloration, la précision n’a pas beaucoup d’importance.

Avec le bout des doigts, je prends une grosse noisette, et je l’applique au niveau de la racine (haut du crâne, côté droit ou gauche). Je masse quelques secondes pour faciliter la pénétration de la pâte jusqu’au cuir chevelu.

Je relève ensuite la mèche et je la maintiens en l’air avec une main. Cette section mesure environ 3 cm.

Je recommence l’opération, sur la section qui se trouve à côté (en dessous), comme si je souhaitais recouvrir toutes les racines de mes cheveux (coloration).

Lorsque la section de la tête (un quart) est imbibée de pâte, j’imprègne les longueurs et les pointes. J’enroule ensuite la grosse mèche sur elle-même comme un macaron, et je la maintien avec une pince crocodile au sommet de la tête.

Je passe à la section arrière.

Lorsque toutes les longueurs sont bien recouvertes, je déroule mon macaron (avant de la tête) et je fusionne les deux sections : je les enroule ensemble en haut du crâne.

Je poursuis ensuite l’application de l’autre côté.

Je me retrouve ainsi avec deux gros macarons sur le sommet de la tête.

Combien de temps laisser poser le Cassia et les poudres ?

Il ne reste plus qu’à tout enrouler dans le film plastique pour former une sorte de casque : il empêche votre masque de sécher et maintient le tout pendant le temps de pause.

Attendez 30 minutes avant de rincer.

J’en profite pour nettoyer la salle de bain, mais au fur et à mesure des applications, on prend le coup de main et l’on tâche de moins en moins le lavabo… (et les murs).

Méthode simple pour rincer le masque

Encore une fois, il faut s’armer de patience.

Je débute par les pointes, en remontant sur les longueurs. Je masse doucement chaque mèche pour décoller les résidus.

Vos cheveux ont une texture plus « cartonnée », plus rigide. C’est tout à fait normal.

Je préfère réaliser un shampoing doux (au niveau des racines) afin de faciliter l’élimination de la pâte et de retrouver une texture capillaire plus soyeuse.

Je termine en appliquant un après-shampoing au niveau des longueurs et des pointes : je le laisse seulement poser une minute avant de rincer. Il aide au démêlage et apporte un film protecteur.

Résultat du masque ayurvédique au henné neutre

résultat masque pour épaissir les cheveux fins et cassants

Une image vaut mille mots…

C’est la deuxième fois que je réalise cette recette.

Voici les bienfaits que j’ai constatés.

Amélioration de l’épaisseur et du volumes cheveux

Depuis que je réalise ce masque tous les dix jours, mes cheveux sont redevenus beaucoup plus volumineux et épais !

Le résultat me semble toujours satisfaisant, contrairement aux masques du commerce, qui peuvent alourdir ou ramollir aléatoirement la fibre capillaire.

Ils ne s’emmêlent jamais.

Lorsque je les peigne, je remarque qu’ils sont beaucoup moins cassants.

Qu’en est-il pour les cheveux ondulés/frisés ?

Mes cheveux sont de nature ondulés (type 2a/2b) : sans effectuer de routine particulière, ce masque donne un joli mouvement vers les pointes.

De manière générale, les plantes ayurvédiques sont indiquées si vous avez les cheveux bouclés ou frisés.

Le masque laisse-t-il une fragrance dans les cheveux ?

Le mélange de Cassia et de poudres ayurvédique laisse une très légère fragrance : elle diffère vraiment de celle du henné cuivré, qui est forte (et ressemble à de l’herbe fraîchement coupée). Ici, il s’agit plutôt d’un parfum subtil, à la fois végétal et floral. Il faut vraiment plonger le nez dans la chevelure pour le sentir. Ainsi, si vous êtes hypersensibles, cela ne vous dérangera pas. Enfin, l’odeur paraît bien plus agréable que celle des cosmétiques capillaires, plutôt chimique et entêtante.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires