Comment épaissir et fortifier les cheveux fins et cassants ?

19,Oct,2023 | Soin des cheveux | 0 commentaires

Mise à jour le 19 octobre 2023

Si vous avez les cheveux fins et que vous rêvez d’obtenir une longueur chevelure volumineuse, certaines étapes peuvent sembler décourageantes…

Il est généralement plus difficile de les laisser pousser, car les longueurs s’affinent et manquent d’épaisseur. En conséquence, les cheveux se cassent facilement, et ont (encore) besoin d’être égalisés.

Depuis plusieurs mois, je me retrouve confrontée à ce problème en raison de mes problèmes de santé.

Grâce à mes recherches, j’ai découvert qu’il cependant est bel et bien possible d’épaissir naturellement ses cheveux : des études prouvent que certains oligo-éléments accroissent leur diamètre. En outre, des ingrédients naturels gainent la fibre capillaire et apportent une plus grande densité à la chevelure.

J’ai donc concocté une routine sur mesure pour épaissir et fortifier les cheveux : qu’ils soient fins, abîmés, cassants ou tout simplement normaux… voici les meilleurs soins naturels pour les revitaliser et accélérer leur pousse.

Dans cet article, je partage mes nouvelles résolutions et les résultats de cette routine, semaines après semaines.

Bilan de l’été 2023 : des cheveux trop fins et cassants

Comme vous pouvez le constater, je n’ai obtenu aucun résultat, au niveau de la pousse, cet été.

Depuis mai 2023, mes cheveux se cassent environ à une dizaine de centimètres au-dessus des pointes.

longueurs qui s'affinent cheveux cassants
Pointes qui s’affinent et fourches longueur mi-dos

Trois mois plus tard, le bilan montre combien les longueurs se sont effectivement affinées, malgré la chasse aux fourches.

Mes cheveux sont devenus extrêmement cassants : certains se brisaient tous seuls entre mes doigts, si je tirais un tout petit peu.

J’ai également trouvé beaucoup de nouvelles pousses, qui atteignent une dizaine de centimètres -probablement suite à une chute assez abondante en novembre/décembre 2022.

En les regroupant, j’obtiens une petite mèche.

nouvelles repousses ou casse cheveux
Mèches de cheveux cassées au niveau de la racine

Dans la mesure où elles sont encore très courtes, ces mèches « manquent » à la masse totale des cheveux plus longs, et expliquent pourquoi la densité a autant diminué.

Je suis donc déçue du résultat, mais optimiste pour les mois à venir.

Pourquoi mes cheveux se sont-ils autant affinés ?

Ces photos de 2020 et 2021 montrent l’épaisseur et la densité de ma chevelure par le passé :

fortifier et épaissir les cheveux

Aujourd’hui, ma chevelure possède seulement la moitié de cette densité.

Après avoir cherché la cause dans les cosmétiques et autres potentiels mauvais traitement, j’ai reçu le diagnostic d’une maladie : la rectocolite hémorragique. Elle s’ajoute à mes deux autres maladies auto-immunes, en progression depuis deux ans.

Or, l’une des conséquences (futile, certes, ce n’est pas ce qui pénalise au quotidien) est la chute ainsi que l’affinement des cheveux.

Toutes les personnes touchées par une maladie de l’intestin (Crohn par exemple) sont potentiellement concernées.

Si vous avez l’impression que vos cheveux se sont affinés, regardez leur aspect lorsqu’ils vous arrivaient aux épaules.

C’est ainsi que vous pouvez la différence entre votre potentiel de masse originel/épaisseur et l’état actuel de vos longueurs, pour comprendre dans quelles mesure vous pouvez améliorer la densité.

Mise en place d’une nouvelle routine adaptée aux cheveux fins et cassants

Lorsque nos cheveux sont naturellement fins, ou qu’ils se sont affinés, les faire pousser nécessite beaucoup plus du temps et d’efforts.

Même lorsque vous en prenez soin, ils restent plus fragiles et plus cassants que des cheveux normaux à épais.

Néanmoins, il est tout à fait possible de les avoir longs -et denses !

D’après mon expérience ces quinze dernières années, voici ce que j’ai compris :

Les masques du commerce (tous prêts) ne sont pas assez nourrissants

Malgré des compositions irréprochables, les cosmétiques capillaires ne contiennent pas une concentration suffisante d’ingrédients actifs.

En comparaison, un bain d’oléine de karité vous offre 100 % des bienfaits du karité -sans dilution avec de l’eau ou des parfums.

De plus, certaines poudres, plantes, ingrédients actifs et huiles végétales vraiment efficaces pour les cheveux secs, fragiles ou cassants ne figurent généralement pas dans les compositions…

Impossible de trouver un masque à l’huile de Sapote, au kapoor kachli et aux protéines de soie, par exemple.

Il faut accepter une routine exigeante et chronophage
cheveux fins avec henne et sans henne
Pousse de cheveux avec henné (2012) et sans henné (2023)

La longueur mi-dos a toujours été le point crucial où mes pointes commencent à s’affiner.

J’avais réalisé le constat en 2018, lorsque je ne souhaitais plus consacrer autant d’énergie (et de budget) à l’entretien de ma chevelure.

Pour que la longueur de celle-ci atteigne les hanches, je la teignais au henné et je laissais poser des masques maisons pendant plusieurs heures, au moins deux fois par semaine.

Ces derniers mois, je me suis reposée sur des cosmétiques finis pour gagner du temps.

Aucun ne m’a donné de meilleurs résultats que mes recettes maisons, et sur-mesure…

Je suis donc prête à repartir sur une routine intense, beaucoup plus exigeante.

Pour attendre son objectif de longueur, la discipline est requise

Afin de rectifier mes erreurs, j’ai décidé de retrouver une certaine discipline pour atteindre mon objectif capillaire.

Il est effectivement aisé d’oublier ou de mettre de côté, avec le quotidien, certains soins essentiels, mais plus contraignants (comme le henné).

Aussi, je vais suivre un programme défini, en étant plus attentive aux résultats.

J’ai donc pris le temps de sélectionner les meilleurs ingrédients naturels pour remédier au problème des cheveux fins et cassants.

Les meilleurs compléments alimentaires pour cheveux fins

Tous les soins capillaires externes, tels que les masques, ne suffiront pas à renforcer et épaissir des cheveux fins (et cassants).

La première étape du changement implique de les nourrir de l’intérieur. En effet, les minéraux et les vitamines jouent un rôle incontournable pour bien synthétiser la kératine (protéine qui compose la fibre capillaire).

Si vous constatez une chute de cheveux anormale, un changement de densité ou de texture, demandez à votre médecin traitant une analyse sanguine, pour vérifier si vous ne souffrez pas de carences en fer et en vitamine B.

Enfin, sachez qu’il est bel et bien possible d’épaissir des cheveux fins !

Une protéine indispensable, la kératine

La kératine est une protéine nécessaire à la vitalisé et à la structure des cheveux. Son apport, via notre alimentation, contribue au bon fonctionnement ainsi qu’au renouvellement des follicules.

Il est possible de souffrir d’une carence en kératine : les cheveux deviennent cassants, secs et rêches.

Dans ce cas, l’idée de remédier à cette carence en ingérant complément à base de kératine apparaît logique.

Sauf que les choses ne sont pas aussi simples…

Nous retrouvons la question au sujet d’une autre protéine, indispensable à l’élasticité de la peau, le collagène.

Comment apporter un maximum de collagène à notre organisme, afin d’atténuer les signes de l’âge ? L’efficacité d’intégrer du collagène en poudre ne repose sur aucun fondement scientifique.

Comme toutes les protéines absorbées seules, kératine ou collagène risquent d’être seulement fragmentées et absorbées lors du processus digestif, au lieu de passer dans le sang et de bénéficier à notre peau ou nos cheveux.

Comment stimuler la production naturelle de kératine par notre organisme ?

L-cystéine et levure de bière pour accélérer la pousse

Le processus est possible grâce à l’apporte d’autres nutriments.

Nous fournissons au corps les « outils » nécessaires pour pallier lui-même à la carence en kératine.

Ainsi, cette étude de l’International Journal of Trichology (2021) montre l’efficacité de l’association L-cystéine avec la levure de bière (qui contient notamment les vitamines B1 et B5).

Très vite, la qualité de la fibre capillaire et sa résistance sont accrues.

Au bout de six mois de traitement, la phase anagène s’accélère : en d’autres terme, les cheveux poussent plus vite.

Il est donc nécessaire de persévérer… Une cure de trois mois ne sera pas assez longue pour produire de réels effets.

Quels compléments choisir ? (qualité/prix)

L’important est de vérifier les apports journaliers en vitamines B1 et B5. Or, la quantité nécessaire de levure de bière dépend du dosage et du nombre éventuel de gélules à ingérer pour couvrir ces besoins.

Pour le rapport qualité/prix, la levure de bière enrichie d’Aroma Zone propose le meilleur compromis : 14,95 € (à raison de 2 gélules par jour, soit 2 mois de traitement).

Il suffit ensuite de rajouter un complément alimentaire à base de L-cystéine (entre 7 et 12 € par mois selon les marques).

Privilégiez un dosage entre 500 mg et 800 mg par jour pour obtenir des résultats.

Pour un budget de 15 € par mois, on dispose d’un traitement complet.

Cela devient beaucoup moins onéreux qu’une gamme de complément alimentaires, spécialement formulée pour fortifier les cheveux, et qui ne contient pas forcément un dosage adéquat en L-Cystéine.

Cure d’Omégas-3 (marin) pour épaissir les cheveux

Les acides gras Omégas-3 et 6 jouent une rôle crucial sur la santé et la beauté de notre chevelure -mais aussi sur le fonctionnement du cerveau et de notre organisme.

On les retrouve notamment sous les dénominations d’acides eïcosapentaènoïque (EPA) et docosahexaènoïque (DHA).

Les poissons gras (sardine, saumon, maruqreau, etc.) figurent parmi les aliments les plus riches en DHA et en EPA. Les fruits à coque ainsi que les huiles de lin, de colza et de soja apportent, quant à eux l’acide alpha-linolénique (ALA).

Notre régime alimentaire ne couvre pas toujours les apports journaliers recommandés, c’est pourquoi la prise d’un complément peut s’avérer bénéfique.

Plusieurs études ont démontré les effets de la prise d’Omega-3 (huile de poisson) sur la repousse des cheveux.

Après un traitement de trois mois, le nombre de follicule a significativement augmenté, et la chute de cheveux s’est arrêtée, ainsi que le montrent ces clichés, réalisés par Dermatol Res Pract (2015) :

omégas-3 et repousse cheveux plus épais
Source : Dermatol Res Pract 2015

Une autre étude réalisée en 2015 par J Cosmet Dermatol constate qu’après six mois de cure d’Omégas-3, les cheveu se sont épaissis, et la chute (phase télogène) a été significativement ralentie.

Enfin, une étude menée en 2018 par Int. J Mol Sci. confirme ces résultats. Elle révèle également que la prise d’Omégas-3 (DHA) induit « une régulation positive des niveaux de protéines associées au cycle cellulaire telles que la cycline D1 et la cdc2 p34″.

En outre, les cheveux avaient une apparence plus brillante, attestant l’amélioration de leur état de santé.

Cure de spiruline

C’est une algue pleine de vertus aussi bien pour la santé que pour nos cheveux. Elle apporte énormément de bienfaits sur le plan nutritionnel : il s’agit de mon complément alimentaire favori.

La spiruline est riche en protéines : les acides aminés méthionine et cystéine stimulent la synthèse de la kératine.

Elle contient également de nombreuses vitamines (B1, B2, B6 et B12) et du Zinc.

Elle constitue une excellente source d’apport en Fer en raison de sa teneur de 28,5 mg pour 100 g. Pour vous donner un point de comparaison, le sirop Floralix apporte « seulement » 15 mg de fer (deux prises par jour). Cela reste est insuffisant pour les personnes souffrant d’anémie ou d’un taux faible de ferritine (réserves profondes). Nos besoins journalier de fers, en tant que femmes, s’élèvent à 25 mg par jour. Aussi, le fer de la spiruline offre une très haute assimilation par l’organisme, sans effets secondaires.

Elle comble aussi notre besoin journaliser de provitamine A, un antioxydant puissant, aussi bénéfique pour la peau que pour les cheveux.

Ses bienfaits sont donc indéniables pour lutter contre la chute des cheveux, favoriser les repousses, leur solidité et accroître leur densité.

Les meilleurs soins pour épaissir et fortifier les cheveux fins

En plus de nourrir les cheveux de l’intérieur, il est temps de sélectionner les soins adaptés à leurs besoins.

Aucun cosmétique capillaire ne peut rivaliser avec les bienfaits des matières premières biologiques.

Pourquoi je reprends le henné neutre ou Cassia ?

Dès que mes cheveux atteignent une longueur critique (mi-dos), je constate que les pointes s’affinent et s’abîment beaucoup.

Le henné avait largement facilité mon premier parcours de pousse: ils poussaient beaucoup plus vite. Ils étaient moins fragile. Ils n’étaient plus cassants malgré cet affinement mi-dos.

Le henné neutre est idéal pour les cheveux fins ou qui s’affinent : il gaine la fibre capillaire sans les colorer. Cette couche protectrice la rend plus épaisse et plus résistante.

Les cheveux deviennent également plus volumineux.

Enfin, il permet d’en finir avec les cheveux mous : cette texture peut être d’origine génétique ou liée à un affinement de la fibre capillaire (stress, carence, détérioration, etc.).

Le seul remède est de les gainer au niveau de la cuticule.

A ce sujet, j’avais testé le traitement Olaplex (silicone) : l’état de mes cheveux ne s’en trouvait pas amélioré. Je perçois plus de bienfaits avec le henné, dès la première application.

Les poudres ayurvédiques pour épaissir les cheveux

Il s’agit de poudres de plantes indiennes utilisées par la médecine ayurvédique ancestrale (depuis plus de 5000 ans).

Au niveau capillaire, ces plantes regorgent de vitamines et de minéraux qui leur octroient des propriétés pour laver, assainir le cuir chevelu (pellicules, dermite), et agir sur certains soucis (chute de cheveux, manque de volume, etc.).

Pour les cheveux fins et cassants, trois plantes sont particulièrement indiquées.

La poudre de Kapoor Kachli

Il s’agit d’une variété de gingembre sauvage.

Très riche en antioxydants, elle contient des terpénoïdes, des flavonoïdes, et des dérivés phénoliques.

Elle s’utilise en masques capillaires pour stimuler la pousse des cheveux, les fortifier, et les rendre plus épais. Elle aide également à limiter la chute des cheveux.

La poudre de Kachur Sugandhi

Elle nettoie les cheveux, apporte de la brillants et les fortifie.

Elle leur apporte également beaucoup de volume et de légèreté.

Elle gaine les cheveux, ce qui leur donne une texture soyeuse, lisse, et les rend plus résistants.

En plus, son odeur est délicieuse. Elle convient au cheveux clairs, car elle ne les fonce pas au fur et à mesure des applications (comme l’Amla, au-delà d’une demi-heure de pose).

La poudre de Brahmi

Elle possède des propriétés fortifiantes, tonifiantes et rivitalisantes pour les cheveux.

Elle rendrait les cheveux plus épais et plus résistants.

Elle est donc particulièrement recommandée pour les cheveux fins et cassants.

Les bons gestes pour protéger ses cheveux cassants

Enfin, un dernier facteur et non des moindres pour revitaliser les cheveux cassants consiste à les manipuler le moins possible.

Bien entendu, il vaut mieux bannir toute source de chaleur (fer, sèche-cheveux, etc.).

Au niveau de vos gestes, il convient de :

  • réduire les frottements
  • éviter que les cheveux ne s’emmêlent
  • ne pas les tirer ou les soumettre à de mauvais traitements

Pour ce faire, quelques astuces aident à préserver les cheveux fragilisés.

Coiffure protectrice (tresse ou chignon) pendant deux mois

protection cheveux soleil sel chlore ete

Le fait de réaliser quotidiennement une coiffure protectrice, au lieu de laisser ses cheveux détachés, préserve des nœuds, de la casse et des frottements.

Il s’agit d’une sorte de « pause », accompagnée de soins intensifs, pendant laquelle vos cheveux ont le temps de se reconstituer.

Pour ne pas les abîmer, je vous conseille d’utiliser des élastiques ou des chouchous en soie (ou autre matière satinée) et d’éviter tous les accessoires métalliques. Ne les tirez pas, afin d’éviter toute pression sur certaines mèches, de façon répétée.

Une tresse lâche, dans le dos ou sur le côté, une queue de cheval avec plusieurs chouchous, un chignon, sont par exemple des coiffures faciles et rapide à réaliser.

Je me lance le défi d’adopter quotidiennement des coiffures protectrices pendant deux mois.

Bonnet de soie et taie d’oreiller en soie pour dormir

Depuis que l’été touche à sa fin, dormir avec un bonnet de nuit (en soie) redevient possible.

L’avantage est de laisser vos cheveux lâchés (sans coiffure) tout en évitant les nœuds et les frottements.

La soie est une matière naturelle, qui permet au cuir chevelu de respirer. En comparaison, je trouve la charlotte en satin insupportable.

Le matin, vous n’avez même plus besoin de peigne, parce que les écailles sont restées fermées, et la fibre capillaire bien lisse. On évite ainsi trop de manipulations, et donc de casse.

Cela fait à présent deux jours, que je n’ai pas démêlé mes cheveux, parce que c’est tout simplement inutile…

Au niveau confort, je vous recommande aussi d’utiliser une taie d’oreiller en soie. Il s’agit d’un petit investissement, mais vous la conserverez de très longues années -voire toute votre vie !

J’adore le côté « frais » de la matière, qui est infiniment douce au toucher. Elle est également bénéfique pour la peau et aiderait à réduire l’apparition des ridules.

Elle diminue considérablement le frottement des cheveux. Sans être aussi efficace que le bonnet, ils sont plus soyeux au réveil, et ils s’emmêlent moins.

Une fois que vous avez mis en place une alimentation suffisamment riche (et/ou une complémentation) pour couvrir vos besoins journaliers de fer, en d’acides gras et de vitamines, les soins externes se révèleront efficaces.

Je retourne vers une routine 100 % naturelle avec des matières premières biologiques, dont l’usage a toujours fait ses preuves pour ma chevelure.

De manière plus disciplinée, j’ai donc élaboré un programme de soin (ou routine) à partir des meilleurs ingrédients pour épaissir et revitaliser les cheveux.

Le programme de la routine en détail et recettes maison

Tout d’abord, j’accepte d’augmenter d’augmenter la fréquence de mes shampoings.

En effet, mes cheveux sont devenus plus secs, et je pourrais les laver seulement une fois par semaine -voire tous les dix jours.

Or, afin de réaliser des masques de façon intensive, j’ai décidé de les laver à nouveau tous les quatre jours. C’est la fréquence que j’avais par le passé : elle n’assèche pas et elle ne sur-stimule pas non plus la production de sébum.

Au niveau des soins avant le shampoing, j’alternerai entre bain d’huile végétale et henné avec poudres ayurvédiques.

Voici le calendrier rotatif de ma routine pour le mois de septembre 2023 :

ma routine pour fortifier et épaissir les cheveux fins
Jour 1 – Masque aux poudres ayurvédiques et au henné neutre :
  • 2 culières à soupe de Kapoor kachli
  • 2 culières à soupe de Kachur Sugandhi
  • 2 culières à soupe de Brahmi
  • 100 g de Henné neutre
  • gel d’aloé vera
  • Eau (température 50°c)

Temps de pose : 30 minutes

Shampoing

Après-Shampoing

Jour 1 à Jour 4 : tresse

Jour 5 – Bain d’huiles végétales avec massage du cuir chevelu :
  • Huile végétale de moutarde et de sapote
  • Huile essentielle de Romarin (stimule la pousse des cheveux)

Shampoing

Après-shampoing

Jour 5 à jour 9 : tresse.

Jour 10 : je reprends les mêmes soins qu’au Jour 1, et ainsi de suite…

Résultats de ma routine en photo, semaines après semaines :

Jour 1 : 27 août 2023

Voici le résultat après la première application des poudres ayurvédiques et du henné neutre :

cheveux fins après henné et poudres ayurvédiques

Mes cheveux ont beaucoup plus de volume, ce qui donne l’impression d’avoir regagné de la densité/épaisseur.

Leur texture me frappe particulièrement : ils ne me semblent plus « mous », comme les semaines précédentes. Ils restent soyeux et doux.

Je confirme que le henné neutre (ou Cassia) n’a pas modifié ma couleur naturelle (blond cendré cuivré).

Jour 5 : jeudi 31 août 2023 – Bain d’huiles végétales

(La couleur varie en fonction de la luminosité extérieure et des mèches naturellement décolorées par le soleil).

Je suis heureusement surprise par le résultat !

Mes cheveux sont visiblement légers et plus volumineux.

Même si les longueurs restent cassées à une dizaine de centimètres au-dessus des pointes, elles semblent déjà plus denses (moins transparentes) !

Je ne sais pas comment explique aussi rapidement une telle amélioration… Reste à voir si elle se poursuit, avec la pousse, dans les prochaines semaines.

Jour 10 : Poudres ayurvédiques et henné neutre

Voici le résultat après un masque au henné neutre avec des poudres ayurvédiques (guimauve, Kapoor kachli et Brahmi), qui a posé une demi-heure.

Je n’ai pas peigné mes cheveux. Les ondulations sont naturelles.

Ils deviennent de plus en plus volumineux et j’ai déjà l’impression qu’ils ont poussés en dix jours…

Objectif taille presque atteint !

Jour 15 : Bain d’huile végétale de Sapote

Je reviendrai mettre à jour régulièrement cet article afin de vous montrer l’évolution au fur et à mesure des semaines, avec la routine.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *