Mon avis sur le Foreo Bear : un appareil à micro-courant visage

27,Nov,2023 | Soins visage | 0 commentaires

Mise à jour le 18 janvier 2024

Le Foreo Bear est un appareil anti-âge pour le visage, qui utilise la technologie des micro-courants. En imitant le champ bioélectrique, ces derniers régénèrent les cellules et tonifient les muscles faciaux. Ils promettent donc un effet liftant.

Passionnée par les innovations en matière de beauté, j’ai voulu tester l’un des soins actuellement les plus prisés, avec les masques à LED.

Dans cet article, je ne vous cache pas les difficultés d’utilisation que j’ai tout d’abord rencontrées. J’aurais aimé lire des témoignages similaires, or je n’en ai pas trouvé. Cela me permet de vous livrer mon expérience et son évolution.

Je regrette d’avoir acheté cet appareil, même si la technologie des micro-courants me séduit.

Son utilisation ne me convient pas, pour plusieurs raisons, que je vais détailler.

Quels sont les bienfaits anti-âge des micro-courants ? Quel sérum conducteur utiliser avec le Foreo Bear ? Comment l’appareil fonctionne-t-il ? Quels sont les résultats ?

Voici mon avis complet sur le Foreo Bear.

Quel est l’intérêt des micro-courants pour le visage ?

Un micro-courant est un courant bioélectrique, de très basse intensité. C’est-à-dire que cette électricité existe déjà dans notre organisme. Elle est produite dans les tissus et les cellules de tous les êtres vivants -comme les neurones.

Avant d’entrer dans la médecine esthétique en 2006, les micro-courants étaient tout d’abord utilisés dans le domaine médical.

Quels sont les effets des micro-courants sur le visage ?

Le micro-courant est une technologie innovante, découverte par deux Prix nobels de médecine en 1991 : il imite ce champ électrique naturel.

Au début des années 1990, les hôpitaux l’ont introduit pour le traitement des fractures osseuses, afin de soulager les douleurs et de stimuler la cicatrisation.

Les recherches scientifiques en matière d’esthétique ont mises en exergue ses propriétés anti-âges.

Que se passe-t-il lorsque l’on utilise un appareil à micro-courants pour le visage ? En imitant le courant électrique émis par notre organisme, les micro-courants stimulent une molécule nommée l’ATP (adénosine TriphosPhate). Elle produit la principale source d’énergie, pour la plupart de nos fonctions cellulaires.

Or, l’activation de ce nucléotide (un sucre à 5 atomes), joue un rôle essentiel pour contrer les effets du vieillissement. Il augmente la vitalité des cellules et les régénère, ce qui stimule en retour la production de collagène et d’élastine.

Ces protéines jouent un rôle fondamental dans la souplesse et l’élasticité de notre peau.

expressions faciales et rides
Source : La Cosmétothèque

L’image ci-dessus montre le lien entre les muscles de notre visage, nos expressions lorsqu’ils sont mis en mouvementent, et les traces naturelles de ces expressions sur notre peau, à travers les rides.

Les micro-courants n’agissent pas seulement en surface. Ils activent également en profondeur les muscles. Ceux de notre visage ont une particularité : ce sont des muscles pauciers. Leurs extrémités sont directement rattachées à notre peau.

Contrairement à l’électrostimulation (les patches appliqués sur différentes parties du corps), les micro-courants ne provoquent aucune contractions, ni mouvements.

Ils travaillent cependant la tonicité de nos muscles faciaux, ce qui leur donne (à terme) un tout petit peu plus de volume… d’où cet effet « liftant » puisque la peau de notre visage semble moins relâchée et repulpée.

A quels résultats s’attendre avec un appareil à micro-courants ?

Bien entendu, l’utilisation d’un appareil à micro-courant ne remplacera jamais un lifting chirurgical. le principe diffère complètement, puisque la peau n’est pas étirée. Le surplus, qui apparait lors du relâchement cutané naturel avec l’âge, ne disparait pas.

Une étude clinique réalisée en 2012 montre les résultats obtenus sur des volontaires, après 20 minutes de traitement pendant 30 jours :

  • Les rides et les ridules s’atténuent ;
  • Les anciennes cicatrices d’acné(en creux) estompement ;
  • L’acné inflammatoire (rouge) diminue

Je n’ai pas trouvé, sur d’autres blogs ou internet, de photographies vraiment réaliste des résultats avant après : la lumière diffère toujours, ce qui accentue ou atténue les ombres du visage. Mais la plupart du temps, l’aspect de la peau semblait amélioré.

D’après ce que j’ai lu, le visage deviendrait plus sculpté.

Les micro-courants ressemblent un petit peu à un dérivé du yoga facial. Et ce, sans effort, ni de contractions perceptibles.

Leurs effets sont dits cumulatifs : c’est à-dire qu’ils deviennent de plus en plus visibles au fil des utilisations (et du temps). Seule une utilisation régulière garantit des résultats.

Ma marge de progression est assez réduite, mais en acquérant le Foreo Bear, voici mes attentes :

  • Tonifier mon visage, de manière générale ;
  • Redéfinir les contours et les pommettes ;
  • Atténuer le relâchement notamment au coin de la bouche
Mon avis sur le Foreo Bear

Pourquoi ai-je intégré les micro-courants à ma routine ?

A 36 ans, j’utilise plutôt des appareils de beauté anti-âge dans un objectif de prévention -et par passion pour les innovations scientifiques, dans le champ de la beauté.

Aussi, j’ai une peau sensible et atopique (sujette aux allergies), qui réagit parfois de manière imprévisibles aux cosmétiques. Jamais de poches ni de gonflements : elle a plutôt tendance à se creuser (joues, cernes…).

Avec ma routine quotidienne, je mise tout sur l’hydratation. Néanmoins, j’utilise le minimum de produits, que je sélectionne surtout pour la composition pure, et la présence d’ingrédients actifs.

En 2022, j’ai réalisé de petites injections d’acide hyaluronique, et j’ai conscience que l’aspect naturel (imperceptible) du résultat dépend de la modération. Je trouve cette possibilité formidable pour atténuer un sillon et corriger des asymétries liées au temps, par exemple.

Cependant, les réticulés mettent de nombreuses années à être métabolisés… de fait, la diminution de leurs effets est très progressive. Et leur durée de vie dépend, aussi, des soins que l’on apporte à notre peau.

Je préfère donc limiter mon budget cosmétique, mais investir dans (moins) de soins, s’ils sont reconnus pour leur efficacité. L’achat est donc rentabilisé sur le long terme.

Les appareils de beauté sont complémentaires à une bonne routine, et leurs différentes technologies se combinent.

Y a-t-il des contre-indications à l’utilisation des micro-courants ?

Les micro-courants restent un dispositif médical. Il existe des contre-indications formelles si vous avez…
…des antécédents d’épilepsie ;
…des problèmes cardiaques ;
…un stimulateur cardiaque, un défibrillateur, un stimulateur ou tout un dispositif électronique implanté ;
…des plaques ou des broches métalliques dans le visage ;
…un cancer, et ce au cours des deux dernières années.

Après des injections de botox, d’acide hyaluronique ou de tout autre agent de comblement, attendez au minimum deux semaines.

Qu’est-ce que le Foreo Bear ?

Foreo Bear appareil micro-courants

Comment j’ai découvert ce petit appareil

Il y a un an, j’ai découvert la marque suédoise Foreo, qui fabrique des appareils de beauté innovants.

Ils sont à l’origine de la création de la première brosse nettoyante en silicone, Luna. C’est d’ailleurs en acquérant leur troisième version, Luna 3, que je me suis penchée sur leur catalogue…

A cette époque, j’avais un nouveau travail, qui me prenait beaucoup de temps.

Je voulais changer ma façon de consommer : investir dans peu de produits, de plus grande qualité. Et surtout, prendre soin de ma peau facilement et rapidement au quotidien.

J’imagine que les confinements successifs en 2020 et 2021 ont beaucoup joué dans la démocratisation de ces appareils. Les Instituts étaient fermés. Il fallait proposer une alternative à domicile, compacte et facile d’utilisation.

Avant Foreo, je n’avais jamais entendu parler de technologie en matière de soin anti-âge.

J’ai été fascinée par toutes les innovations telles que les masques visages à LED, les pulsations T-sonic, la lumière pulsée et les micro-courants.

Après avoir constaté des améliorations avec Luna 3 (je ne peux plus m’en passer) et le masque UFO, j’ai naturellement voulu tester le Bear.

Sur son site, Foreo précise que « BEARTM est le premier appareil médical avec micro-courants homologué par la FDA doté d’un Anti-Shock SystemTM« .

Il s’agirait également de l’appareil à micro-courant le plus puissant et le plus efficace du marché.

D’après les tests cliniques réalisés, 90 % des utilisateurs constatent des résultats visibles en seulement une semaine : une peau plus saine et moins gonflée ainsi que la diminution des poches et des pattes d’oies autour des yeux.

L’appareil nous promet un soin liftant professionnel à domicile, qui raffermit la peau et réduit les rides.

En Institut, une séance de lifting micro-courant dure environ trente minutes : on appliquait des patches adhésifs sur le visage, avant de lancer un programme adapté.

Avec ses sessions de deux à trois minutes à la maison, le Foreo Bear rend donc l’accès à cette technologie à la portée de toutes les mains.

Comment utiliser le Foreo Bear ?

L’utilisation du Foreo Bear est très simple, et sa prise en main assez intuitive.

Avant la première utilisation, il faudra simplement connecter votre appareil à l’application mobile Foreo You (disponible sur Android ou iOS).

L’application de Foreo et ses programmes de soin
Application Foreo You Bear

La procédure d’enregistrement dure moins d’une minute.

Tous les appareils de la marque Foreo, fonctionnent soit via l’application dédiée, soit en autonomie sans connextion Bluthooth ni téléphone mobile.

L’application contient un mode d’emploi pour l’utilisation de l’appareil. Un tutoriel vidéo montre comment le prendre en main et quels sont les gestes à effectuer. Trois programmes de soin ont été élaborés pour cibler différentes zones du visage.

Elle vous donne également accès à des réglages précis pour votre appareil : l’intensité du micro-courant ainsi que des pulsations T-sonics et le temps d’arrêt automatique (soit la durée souhaitée pour chaque séance).

Une fois que vous avez confirmé ces réglages, ils sont enregistrés dans le Foreo Bear pour toute prochaine utilisation. Vous pourrez commencer le soin en démarrant directement l’appareil en mode hors ligne, avec le bouton marche/arrêt situé au dos.

Avec chaque appareil Foreo, je m’inspire toujours des programmes lors des premières utilisations. Ensuite, lorsque j’ai mémorisé les gestes, je laisse mon téléphone hors de la salle de bain -ce moment n’est-il pas une bonne occasion pour se déconnecter un peu ?

L’intensité du micro-courant
Intensité micro-courant Foreo Bear

Avec le Foreo Bear, il existe dix niveaux d’intensité de micro-courants, répartis en deux modes.

Le choix du mode s’effectue uniquement dans la section « Réglages » de l’application.

Le mode de base : le mode normal, par lequel il est conseillé de débuter
Le mode PRO : offre un traitement plus puissant, plus fort, lorsque vous êtes habituée au mode de base

Au sein de chaque mode, vous pouvez ensuite choisir l’intensité allant de 1 à 5. Pour cela, pressez plusieurs fois le bouton marche/arrêt de l’appareil. Le nombre de points lumineux qui s’allument au dos vous indique le niveau que vous avez sélectionné.

Quelle intensité de micro-courant choisir ? Cela dépendra vraiment de votre sensibilité, et de la manière dont vous vous y accoutumez.

Toute douleur, picotement ou contractions musculaires signifient que l’intensité est trop forte. Je vous conseille ainsi de l »augmenter progressivement, au fil des jours.

Certaines personnes pourront sans doute démarrer directement avec le niveau 4. Pour ma part, j’ai eu la surprise de ressentir de la douleur et des contractions pendant les premières utilisations. Je suis donc restée aux niveaux 1 ou 2. Une bonne semaine a été nécessaire afin de tolérer les niveaux supérieurs.

J'ai testé le Foreo Bear

Quel sérum ou gel conducteur micro-courant choisir ?

Pour remplir son rôle conducteur de micro-courant, vous aurez besoin d’un gel ou d’un sérum conçu à base d’eau et de minéraux.

Mise à jour : Après avoir écouté la vidéo de Cyrille Laurent sur les traitements anti-âge à la maison (appareils) (pour le côté glissant), je corrige quelques informations dans mon article.

Grâce aux échantillons fournis, j’ai testé le sérum de Foreo. Bien que sa qualité semble irréprochable, son prix (presque 50 €) dépasse mon budget.

J’ai donc exploré d’autres alternatives.

Une brume thermale (eau + minéraux)

Dans sa vidéo sur les appareils anti-âge, Cyrille Laurent propose une autre utilisation du Foreo Bear que celle de la marque : il conseille de poser l’appareil 5 secondes sur une zone, puis de le déplacer ainsi.

L’objectif est de laisser les micro-courants agir (pendant 5 secondes) : il n’est pas nécessaire de le faire glisser sur votre peau (ce n’est pas ce geste qui rend l’utilisation efficace).

De fait, les minéraux agissent bien comme des conducteurs de courant.

Une brume thermale généreusement vaporisée est toute aussi efficace, et moins onéreuse qu’un sérum.

Un gel conducteur pour radiofréquence :

Plusieurs marques spécialisées dans les appareils de beauté, telles que Currentbody, NuFace ou Ziip, proposent leur gel conducteur de nanocourant et de microcourant, adapté au visage. Ils sont souvent enrichis en multiples ingrédients actifs hydratants ou anti-âge. Les prix varient de 35 à 140 €.

Je ne les ai pas encore testés car ils excèdent mon budget, mais ce n’est pas la seule raison.

Tous les gels conducteurs ont besoin d’être rincés après la séance.

Certes, vous pouvez les laisser poser de deux à vingt minutes, en fonction de leurs propriétés. La version Golden de Ziip contient par exemple de l’or 24 carats. il agit comme un masque anti-âge, et coûte 139 € : autant dire que l’on a envie de rentabiliser au maximum de ses bienfaits.

Or, ma routine de soin est assez élaborée. Le Foreo Bear est aussi rapide que facile d’utilisation. Je ne sais néanmoins pas si je garderai suffisamment de motivation, à long terme, s’il fallait en plus effectuer un geste de rinçage. A la fin de la séance, il prend une allure un peu contraignante lorsque l’on s’était déjà lavé le visage auparavant…

Cela n’a effectivement l’air de rien, mais il suffit que l’on soit pressée ce matin ou ce soir-là, pour que la routine devienne compliquée à effectuer. N’oublions pas l’objectif de soin et de bien-être… non pas de charge mentale.

Et puis, les effets des micro-courants sont cumulatifs : il faut rester constante dans la pratique. Sous quelles conditions aurez-vous 5 minutes à lui consacrer, chaque jour ?

Enfin, en terme de budget, j’avoue que je renâcle à dépenser 35-139 €, dans un gel à rincer au bout de 2 minutes… d’où le choix du sérum qui s’intègre très bien à ma routine, puisque j’enchaîne directement sur la crème visage.

Sérum conducteur micro-courant
Un sérum hydratant (acide hyaluronique) :

Vous pouvez utiliser un sérum comme conducteur de micro-courant, dans la mesure où ils contiennent généralement de l’acide citrique et du sodium.

C’est l’option que je privilégie, car il n’est pas nécessaire de rincer son visage après utilisation du Foreo Bear. Ayant une peau atopique, je suis également certaine qu’il ne me cause pas de réactions, comme la résurgence de ma dermite péri-orale -je reste très attentive aux compositions.

Jusqu’à présent, j’utilise le sérum visage désaltérant de La Rosée. J’applique un tiers de pipette uniquement sur la zone travaillée (la moitié du visage, par exemple), afin que l’autre moitié ne sèche pas, entre temps.

A ce rythme, un flacon de 30 mL (25 €) dure environ trois mois.

Note du 26 décembre 2023 : Je teste le sérum anti-âge d’Aroma Zone depuis un mois, et il me semble beaucoup plus économique avec ses 30 mL pour 5,95 €. En plus, il contient de la glycérine, et 3,5 % d’acide hyaluronique. Idéal en tant que gel conducteur !

Du gel d’aloé véra (?) :

Le gel d’aloé véra fonctionnerait grâce à sa composition riche en ions, qui favoriseraient la conductivité des micro-courants. Plusieurs autres bloggeuses ont recommandé son utilisation .

Je m’en sers aussi quelques fois, et je ne constate aucune différence de sensation avec un autre gel ou sérum.

La marque NuFace a cependant déclaré dans un communiqué que le gel d’aloé véra ne serait pas suffisamment conducteur pour permettre aux micro-courants de pénétrer en profondeur dans les tissus.

Quelques astuces pour l’utilisation du Foreo Bear

Gestes appareil micro-courant Bear

Pour assurer le passage du micro-courant, veillez à ce que les deux embouts métalliques restent toujours au contact de votre peau.

Il aurait été pratique que l’appareil s’éteigne dès que cela n’est plus le cas, comme le montre la vidéo de présentation du Foreo Bear. Non seulement, il s’agit d’un bon indicateur, pour vérifier sur l’appareil fonctionne. Mais aussi, cela permet de remettre du sérum sur la zone du visage à traiter, sans que le Bear continue de vibrer sur la table, ou son support. La version que j’ai acheté ne propose malheureusement pas cette option.

Sur son site, Foreo précise que le massage s’effectue toujours du centre du visage vers l’extérieur (ou la ligne des cheveux). Il aide au drainage lymphatique. Et comme tous les appareils de beauté qui prodiguent un massage, il est nécessaire de suivre le geste habituel de l’intérieur vers l’extérieur.

Vous sentirez instinctivement qu’il s’agit du mouvement le plus harmonieux, qu’il soit effectué avec vos mains, une brosse nettoyante en silicone ou le Foreo Bear. L’objectif n’est pas de renforcer les sillons nasogéniens, mais au contraire de les lisser.

Un autre geste essentiel consiste à aller de haut en bas. Dirigez toujours votre appareil du bas vers le haut de votre visage, de l’intérieur vers l’extérieur. On stimule ainsi l’effet lifting en remontant la peau.

Vous pouvez débuter votre session en suivant l’os de la mâchoire, le pourtour de la bouche, puis les pommettes, et enfin le front. Évitez les tempes, et la zone pré-orbitale où la peau est plus fragile.

L’appareil se tient aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale.

Comment effectuer les gestes ?

Voici comment je procède, lorsque j’utilise l’appareil de manière autonome, sans suivre le tutoriel proposé par l’application Foreo You. Je réalise environ trois ou quatre passages, de chaque côté et sur chaque zone.

Contour du visage micro-courant

Pour les contours du visage :

Pour redessiner les contours du visage, je tiens l’appareil à la verticale, perpendiculairement à ma bouche. L’embout métallique du haut touche la zone juste au-dessus de l’os de la mâchoire. L’embout du bas cible la région sous-mentionnière.

Je le fais doucement glisser du menton, aux bajoues, jusqu’à la région sous mandibulaire (de l’intérieur vers l’extérieur du visage).

Pour le bas et le milieu du visage :

Le passage de l’appareil dans cette zone stimule les muscles péri-oraux et des pommettes. Il lisse les plis d’amertume et atténue les sillons nasogéniens.

J’aligne l’appareil Fore Bear avec le coin de mon nez et le coin de ma bouche, puis je remonte vers la tempe, jusqu’au coin de l’œil.

La zone au niveau du front :

Je la découpe mentalement en plusieurs sections : côté du sourcil gauche, sourcil gauche, entre-sourcils, sourcil droit, côté du sourcil droit.

Je tiens l’appareil horizontalement, parallèle à ma bouche, et je remonte toujours des sourcils vers la ligne des cheveux. L’appareil sera légèrement incliné vers la droite ou vers la gauche au niveau des coins externes.

Est-il nécessaire de déplacer l’appareil ?

En écoutant la vidéo de Cyrille Laurent (citée plus haut), je me rends compte que l’efficacité du soin dépend moins du massage (mouvement de l’appareil) que de la pénétration des micro-courants.

Le vidéaste (ancien chercheur en biologie des cellules souches) recommande plutôt de poser l’appareil sur une zone, pendant 5 secondes, puis de passer à une autre zone, et ainsi de suite…

Une séance doit durer au moins 5 minutes.

Cela implique de rallumer plusieurs fois le Foreo Bear, qui s’éteint au bout de 2 minutes.

Je vous recommande donc d’essayer cette méthode, plutôt que celle décrite ci-haut, même si je conserve l’intégralité de mon article original.

Contour du visage lifting micro-courant

Mon expérience avec le Foreo Bear

J’ai mis un peu de temps à intégrer le Foreo Bear à ma routine en raison de certaines difficultés lors des premières utilisations : la douleur liée au passage des micro-courants.

Je n’ai pas trouvé de témoignages similaires, et c’est dommage car je ne suis certainement pas la seule. J’ai failli renoncer à me servir de cet appareil, faute de savoir comment outrepasser cela. Si vous êtes dans le même cas, j’espère donc vous apporter quelques réponses.

La première utilisation du Foreo Bear

« Il faut souffrir pour être belle », selon le fameux adage. Ou encore, « non of the pain, all of the gain » (pas d’effort, que des résultats), tel est le slogan écrit sur la boite du Foreo Bear.

Je ne m’attendais donc pas à souffrir lorsque je posais ce petit appareil contre ma joue. En effet, dès la première utilisation, ma peau semblait très sensible aux micro-courants.

La douleur a rendu le soin insupportable -et très désagréable. Pourtant, je ne suis habituellement pas douillette.

Même aux deux premiers niveaux, je ressentais des picotements.

Dès que je passais l’appareil au niveau de la mâchoire, les muscles de la zone périorale se contractaient. Sans être douloureux cette fois-ci, cela était étrange. J’avais l’impression d’avoir des mini-convulsions faciales.

Bien entendu, j’avais suivi toutes les instructions, et j’ai appliqué le sérum conducteur de manière généreuse…

Je ne parvenais donc pas à être régulière : pendant plusieurs semaines, j’ai retenté l’expérience un jour par-ci ou par-là, sans plus de succès.

Cela m’embêtait d’avoir réalisé un tel achat pour qu’il décore l’étagère de ma salle de bain. Il est très mignon, mais j’avais surtout envie de bénéficier de ses effets anti-âge ! Alors, j’ai persévéré...

Appareil micro-courant liftant Bear

Après une semaine d’utilisation quotidienne

J’ai finalement réussi à intégrer le Foreo Bear à ma routine du matin, au moment d’appliquer mon sérum à l’acide hyaluronique. Intégrer, vraiment, puisque je l’utilise tous les jours avec sérénité..

Figurez-vous que c’est un petit peu grâce à vous, ou plutôt grâce à la rédaction de cet article, que je me suis accrochée : comme un défi, je voulais au moins l’utiliser quotidiennement pendant une semaine. Sans améliorations, j’aurais d’abandonné l’affaire avec moins de regrets. J’avais d’ailleurs rédigé tout un paragraphe de conclusion, assez négative à cause de ces douleurs.

A ma grande surprise, il a suffit de continuer pendant trois jours consécutifs pour que la douleur disparaisse complètement !

C’est même étrange, car à présent je ne ressens plus rien : ni picotement, ni rougeur, ni contractions musculaires. J’ai également augmenté l’intensité du micro-courant au niveau 4.

C’est donc un soulagement de constater qu’un peu de persévérance vient à bout des sensations désagréables. A priori, pour certaines personnes, une période d’habituation est nécessaire -voici une bloggeuse beauté dans ce cas.

Les résultats avant après ?

Pour le moment, il est difficile de montrer un avant après visible en photo. On ne verrait aucune différence. Plusieurs mois seront sans doute nécessaire pour constater un résultat.

Je rappelle aussi que j’utilise cet appareil à titre de prévention, car ma marge de progression demeure assez faible pour le moment : je n’ai pas de rides et le relâchement cutané à 36 ans reste très modéré.

Avec les LED rouges et infrarouges, j’avais constaté beaucoup d’améliorations au bout d’une trentaine de jours. Elles agissent aussi bien sur les ridules, l’acné que les tâches pigmentaires. Tout le monde est potentiellement concerné, même à vingt ans.

Ici, j’avance un petit peu sans savoir exactement si le Foreo Bear changera ou non quelque chose. Encore une fois, c’est le principe cumulatif qui prime dans la technologie des micro-courants. La mise en place d’une bonne routine de soin garantit une peau plus ferme à l’avenir.

Pour noter les tous premiers effets, j’ai l’impression la circulation sanguine a été stimulée.

De plus, le principe de massage à l’occasion de ces séances me semble utile. J’avais entendu de bons échos sur le sujet. Mais par manque de patience, je ne pratiquais rien de tel avec mes mains… L’utilisation d’un appareil me parait plus motivante.

Puisque je me suis habituée aux sensations, je vais poursuivre son utilisation au quotidien.

Je reviendrai donc mettre cet article à jour d’ici quelques semaines.

Résultats avant apres Foreo Bear

MàJ janvier 2024 : je regrette d’avoir acheté le Foreo Bear

Depuis la rédaction de cet article, mes tentatives pour intégrer le Foreo Bear à ma routine ont échouées.

Tout d’abord, je ne peux pas augmenter la fréquence des micro-courants à plus de 3 (premier mode) : au-delà, les muscles de mon visage se contractent involontairement, au niveau du coin de la bouche.

Ayant lu que cette réaction n’était ni normale, ni souhaitable, j’en conclus qu’il ne vaut mieux pas augmenter le niveau.

De toute façon, cela m’est impossible en raison de la douleur au-delà du 4 (premier mode). J’ai l’impression que l’on me plante des dizaines d’aiguilles dans la peau.

A ce sujet, j’ai d’ailleurs reçu par message un témoignage similaire : à ce jour, nous n’avons pas trouvé de solution, ni de réponses.

L’utilisation du Foreo Bear devient un calvaire qui provoque une appréhension : ce n’est pas vraiment l’effet attendu pour un appareil de soin anti-âge…

Enfin, j’ai un petit visage : j’ai malheureusement opté pour la version normale du Bear (et non le mini). Il m’est donc impossible de cibler correctement le coin des yeux et le haut (angle) des sourcils. La partie métallique touche l’implantation de mes cheveux.

Je suis déçue, parce qu’il s’agit de la zone que j’aurais aimer traiter, avec celle des mâchoires.

Je regrette donc vraiment d’avoir acheté cet appareil. Il est onéreux… et il ne me convient pas.

En conclusion

Bien que la technologie des micro-courants soit fascinante et promette des résultats anti-âge, je ne vous recommande pas l’achat du Foreo Bear.

Cet appareil à micro-courant peut néanmoins vous intéresser…

… dans un objectif de prévention anti-âge, si vous n’avez pas encore de relâchement cutané.
… pour tonifier les muscles de votre visage, pour un rendu plus sculpté.
… pour atténuer vos cicatrices d’acné, les imperfections du teint et stimuler la circulation sanguine
… si vous aimez tester les nouvelles technologies de beauté.

Veillez à choisir sa version « mini » si votre visage est mince ou fin, car les embouts métalliques du Bear normal sont assez gros. Ils ne permettent pas une précision suffisante pour certaines zones (contour des yeux).

Contrairement à l’appareil micro-courants de NuFace, il n’existe pas d’embouts adaptables à cet effet. En effet, leur « kit yeux » comprend un mini appareil (taille d’un stylo), idéal pour cibler le coin des yeux et le haut des sourcils.

Comme avec tous les appareils de beauté, la régularité est importante. La clef consiste à trouver le bon moment pour lui consacrer cinq minutes, en suivant votre routine quotidienne.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *