Tout sur le henné d’Egypte pour colorer naturellement ses cheveux

24,Oct,2023 | Coloration végétale | 0 commentaires

J’ai à nouveau coloré mes cheveux au henné d’Egypte !

Après plus de deux ans de pause pour retrouver ma couleur naturelle, je reviens encore à la coloration végétale. En effet, j’espère que ses nombreux bienfaits m’aideront à gagner encore de précieux centimètres : elle fortifie les longueurs et épaissit les cheveux fins.

Le henné d’Egypte est le plus clair et le plus léger de la famille lawsonia inermis. Il apporte de beaux reflets cuivrés, ou un rouge acajou lumineux sur cheveux blonds/châtains. Il s’agit également d’un soin fabuleux : écologique, économique, naturel et simple d’utilisation.

Quel résultat allez-vous obtenir, en fonction de la couleur de vos cheveux ? Comment intensifier la nuance obtenue ? Est-il vrai que le henné d’Egypte rend les cheveux secs ?

Cet article est entièrement dédié au henné d’Egypte et à toutes ses belles nuances.

Quelles nuances vais-je obtenir avec le henné d’Egypte ?

Comme pour toutes les colorations végétales, plus longtemps vous laisserez le henné d’Égypte poser, plus intense (orange cuivré) sera le résultat.

Dans la mesure où les pigments du henné se superposent à ceux de vos cheveux, la couleur obtenue sera unique, en fonction de votre nuance.

Le résultat du henné d’Egypte sur cheveux blonds

J’aime beaucoup adapter les échelles de coiffure « classique » à la coloration végétale. Pour se repérer, on attribue à la nuance des cheveux une référence allant de 1 à 10.

J’ai simplifié le système en deux grandes catégories : les cheveux blonds (du blond très très clair au blond foncé) sont numérotés de 10 à 6.

A quoi s’attendre si vous réalisez un henné d’Égypte avec deux heures de pose ?

Pour un aperçu plus fidèle, j’ai utilisé des cheveux teints au henné (et non des images de synthèse).

Nuancier henné d'Egypte cheveux blonds avant apres

Le changement sera donc assez radical : grâce au henné d’Egypte, vous deviendrez rousse. La nuance sera aussi visible en intérieur qu’en extérieur. Votre chevelure sera flamboyante.

Si vous avez des cheveux blancs, ils seront colorés en orange vif en raison de leur caractère totalement translucide. Il se fondront harmonieusement dans la masse.

Voici le résultat avec mes cheveux (brossés… adieu les ondulations) au soleil, le lendemain du henné d’Egypte. Leur hauteur de ton va de 7 (au niveau des racines) à 9 (aux pointes).

Au naturel, ils étaient déjà blonds doré cuivrés (7.43). La différence n’est donc pas flagrante avant/après, mais ils tirent plus vers l’acajou désormais (8.44):

Resultat Henné d'Egypte au soleil
Robe : René Derhy vintage années 1980

Le résultat du henné d’Egypte sur cheveux châtains et bruns

Il est plus difficile de donner un aperçu du résultat du henné d’Egypte sur cheveux bruns ou plus foncés.

Si vous recherchez une coloration visible, d’un rouge profond, le henné du Rajasthan ou celui du Yemen sont plus indiqués. Leurs pigments, bien plus intenses, teignent votre brun en rouge, auburn ou violine.

Voici la nuance que vous obtiendrez après deux heures de pose d’un henné d’Egypte :

Nuancier henné d'Egypte cheveux bruns chatain

Le résultat reste plus discret. Contrairement aux cheveux blonds, vous ne deviendrez pas rousse, mais vous garderez un châtain, réchauffé par des reflets cuivrés.

En intérieur, vous remarquerez que votre nuance semble plus vibrante. La teinture végétale apporte du relief à votre chevelure.

Vos reflets naturellement cendrés ou irisés, seront remplacés par le cuivré. Au soleil, vos cheveux paraitront plus clairs, flamboyants.

Pour un aperçu réel, la blogueuse Les tribulations de pamplemousse montre le résultat sur sa chevelure châtain clair, d’une hauteur de ton de 5 environ. La vidéo de Béa Maman Nature vous montre le rendu sur une chevelure châtain (hauteur de ton 4).

Il est possible d’intensifier encore la nuance grâce à quelques astuces.

Comment intensifier le henné d’Egypte ?

Si vous souhaitez une couleur plus vibrante ou plus marquée, il existe quatre solutions.

Les cheveux châtains et bruns apprécieront le résultat au niveau des reflets (à la lumière).

Votre henné d’Egypte tendra plus vers le rouge acajou que le orange cuivré.

N’oubliez pas que plus le henné est intense (soit rouge), plus il fonce vos cheveux. En l’espace de dix applications, vous pouvez gagner jusqu’à un ton.

Laisser poser longtemps le henné

Vous pouvez augmenter le temps de pose de votre henné, jusqu’à plusieurs heures : toute la journée ou toute la nuit par exemple. Il est également possible de recommencer une application quelques jours après, si vos cheveux ne sont pas trop secs.

Le temps de pose est alors comme « doublé » : en effet, chaque application s’ajoute à la précédente pour créer une opacité. C’est pour cela que le henné n’éclaircira jamais les cheveux -même si les reflets cuivrés peuvent en donner l’illusion sous certaines lumières.

Ajouter du jus de citron dans la pâte

20cl de jus de citron suffisent pour un saladier (100 à 200g de préparation).

N’oubliez pas de rajouter des ingrédients hydratants, car le citron est très acide !

Avant l’application, laissez la pâte reposer plusieurs heures, couverte d’un film plastique pour que les pigments se développent.

Congeler votre pâte à henné

Une autre technique consiste à surgeler votre préparation, pendant au moins 24h. Étrangement, le froid accélère le développement des pigments et accroit leur intensité. Prévoyez une bonne journée pour la décongélation à l’air libre, dans un saladier en verre.

Une plante tinctoriale : la garance

Enfin, une plante tinctoriale participe à créer de belles nuances rouges, la Garance. Vous pouvez remplacer la moitié de votre poudre de henné d’Egypte par de la poudre de garance pour un résultat orange/acajou.

Sachez néanmoins que le henné du Rajasthan ou celui du Yemen teignent également les cheveux en rouge. Il est évidemment possible de réaliser un mélange avec le henné d’Egypte.

Le henné d’Egypte assèche-t-il les cheveux ?

Le henné est connu pour assécher les cheveux. Mais des informations inexactes circulent sur le sujet, et causent sa mauvaise réputation -souvent tirées d’expériences personnelles décevantes.

Comment éviter d’assécher les cheveux ? Le henné est-il bénéfique pour tous types de cheveux ?

Les cheveux changent-ils de texture ?

Oui, mais avec une hydratation suffisante, le cheveu n’est pas plus sec. Sa texture semble plus « brute ». Elle est moins molle, moins souple.

En effet, le henné n’assèche pas les cheveux de manière comparable au sel (eau de mer), au chlore ou aux UV (soleil), par exemple. Il n’abîme pas la fibre capillaire, et ne la prive pas d’hydratation. Il n’empêche pas non plus les cheveux de bien absorber les soins que vous leurs prodiguez.

En revanche, il est vrai qu’il modifie leur texture. Elle devient plus rêche, légèrement plus « rigide ». La différence est visible sur cette comparaison :

Difference coloration henne et coloration chimique
Octobre 2023 (à gauche) après henné d’Egypte VS Mars 2023 (à droite) après traitement Olaplex 3

Si vous êtes habituée aux produits capillaires contenant des quats ou des silicones, comme les masques et les colorations, vous serez effectivement surprises par ce changement. En fait, la texture des cheveux siliconés n’est pas naturelle. L’usage de ces produits est tellement répandu que nous observons rarement la matière des cheveux « brute ».

Le silicone plastifie littéralement la fibre capillaire, comme un film protecteur. Il a été formulé pour le soin des cheveux décolorés. Comme tout enrobage plastique, il laisse donc une opercule brillante et souple. Les cheveux deviennent plus « mous ». Mais aussi, plus soyeux. Esthétiquement, cet effet est très recherché…

Vous ne pourrez pas obtenir un résultat comparable avec le henné. Il apporte notamment une brillance formidable !

Il faut également préciser que le henné enrobe la cuticule et forme des couches successives, au fur et à mesure des applications : en d’autres termes, il épaissit la fibre capillaire.

Peut-on faire du henné lorsqu’on a les cheveux secs ?

Ainsi, vous vous demandez peut-être si le henné est indiqué dans votre cas, et s’il ne risque pas de rendre vos cheveux secs plus cassants ?

Je vous invite à observer ma chevelure, depuis le début de mon parcours. Aucune explication ne sera sans doute plus parlante que cet avant/après :

Le henne asseche-t-il les cheveux
Avant / Après mon premier henné d’Egypte

Lorsque j’ai débuté le henné en 2008, mes cheveux étaient cassés, colorés en violet (semi-permanente), pleins de frisottis et aussi secs qu’une botte de paille ! En deux applications, ils ont été complètement régénérés !

Le henné est un véritable soin, qui apporte des nutriments et protège la fibre capillaire abimée.

Et pourtant, mes cheveux ont toujours été de nature sèche et épaisse : je les lavais une fois par semaine, voire tous les dix jours sans qu’ils regraissent.

Ainsi, le henné est compatible avec tous types de cheveux (raides, ondulés, frisé/bouclés ou crépu) ou de nature (grasse, normale, sèche). Si vos cheveux prennent une texture plus sèche, ce n’est pas parce que le henné les aurait détériorés : ils ont seulement besoin, en plus, de soins nourrissants et hydratants.

Comment garder des cheveux lisses et doux ?

Voici mes trois astuces pour conserver des cheveux aussi lisses et doux avec le henné.

L’ajout d’ingrédients hydratants dans la pâte

Pour multiplier les bienfaits et hydrater vos cheveux, il est recommandé de terminer votre préparation en rajoutant un ou plusieurs ingrédients suivants :

  • gel d’aloé véra (1 à 2 culières à soupe)
  • un yaourt nature (entier) ou de la crème fraîche
  • poudre de banane, d’allantoïne ou d’inuline
  • protéines de soie liquide
  • collagène végétal
  • protivamine B5 (liquide)
  • de l’après-shampoing

Les plantes ayurvédiques remplissent, elles aussi, très bien ce rôle.

Je vous recommande particulièrement la poudre de guimauve, qui aide au démêlage. Le kapoor kachli et le kachur sugandhi participent également à gainer et lisser la fibre capillaire.

Un après-shampoing après le rinçage pour refermer les écailles

Après avoir rincé votre henné à l’eau claire, appliquez un après-shampooing des racines aux pointes.

Il aide à démêler les cheveux, et déloger les derniers résidus de pâte.

Il referme également vos écailles, et rend à la chevelure son aspect soyeux au toucher. Vous remarquerez immédiatement la différence.

Si vos cheveux sont ondulés, il permet également de reformer les mouvements naturels.

Les bains d’huile en guise de masque

Entre vos shampoings et votre prochaine application de henné, les bains d’huiles végétales vous aideront à évier les fourches et la casse.

Ils nourrissent la fibre capillaire en profondeur et sont parfaits pour éviter le côté asséchant du henné.

Si vous constatez que vos cheveux en ont besoin, qu’ils sont rêches au toucher, ou qu’ils possèdent un aspect un peu cartonné, n’hésitez pas à réaliser un bain d’huile une fois par semaine, voire une fois tous les cinq jours.

Il est aussi recommandé d’appliquer, au quotidien, une très petite quantité d’huile végétale légère (camélia par exemple) sur les pointes.

Que dois-je savoir avant de colorer mes cheveux au henné ?

Resultat henne sur cheveux fins
Le henné d’Egypte est idéal pour apporter du volume aux cheveux fins.

Voici un résumé des principaux avantages/inconvénients à connaître avant de teindre vos cheveux au henné. Pour aller plus loin, j’ai répertorié en détail toutes les questions à vous poser avant de passer à la coloration végétale.

La coloration végétale n’éclaircira jamais vos cheveux

Malgré ses bienfaits indéniables pour la santé et la beauté des cheveux, elle présente certains inconvénients de par son caractère irrésistible ou permanent.

C’est une notion difficile à appréhender car la coloration chimique offre toujours des possibilités de changement, malgré un caractère qualifié de « permanent ». Il existe des recettes (naturelles ou non) ainsi que des produits tels que les « démaquillants capillaires » qui décapent la cuticule des cheveux, afin de dissoudre un maximum de pigments chimiques.

Mais le henné fonctionne différemment : ses pigments naturels pénètrent dans la fibre, et viennent se mélanger à vos pigments mélaniques. On obtient ainsi une nuance unique.

Certes, il est possible de délaver son henné. On peut colorer et décolorer ses cheveux teints au henné (à condition qu’il ne contienne aucun sel métallique). Mais le reflet roux est définitif.

Il n’existe aucune autre solution pour neutraliser le reflet roux du henné, que de foncer vos cheveux avec une nuance cendrée.

Cela signifie que vous ne pourrez jamais devenir blonde (doré ou cendré) très clair lorsque vous avez coloré vos cheveux henné. Il faudra attendre la repousse.

Le henné demande du temps

Le deuxième inconvénient majeur (qui mérite, en tout cas, réflexion) est la contrainte de l’application : elle est salissante et le temps de pose est long. Il dure plusieurs heures. Le rinçage nécessite pas mal d’eau. Il faut donc prévoir du temps -et parfois, de la motivation…

Le résultat demande aussi un peu de temps : il n’est définitif qu’au bout de trois jours. Les pigments continuent de s’oxyder à la lumière naturelle.

Si vous envisagez d’obtenir une intensité soutenue ou un ton « froid », plusieurs applications, qui impliquent souvent des tests et des mélanges, seront nécessaires. Par défaut, le henné vous apportera plutôt des reflets chauds (oranges ou rouges).

Alors pourquoi le henné est-il si formidable ?

Si ces éléments ne vous découragent pas, le henné constitue sans doute le meilleur soin capillaire naturel. Si vos cheveux sont fins, abîmés, mous, cassants, sans volume, etc. ils seront transformés !

Si vous avez envie d‘être rousse, et ce à long terme, c’est la meilleure solution !

En plus, le henné est écologique et économique. Aucune contre-indication médicale, ni aucun problème de santé ne peuvent résulter du henné, contrairement aux colorations chimiques…

Si vous avez d’autres questions, consultez mon article : Tout ce qu’il faut savoir sur le henné pour réussir votre coloration végétale.

Ces dernières années, je suis souvent repassée de la coloration chimique à la coloration végétale. J’adore changer de tête, faire de nouvelles expériences et chercher avec précision à obtenir certains reflets. Malgré le plaisir que j’éprouve à « jouer » avec les colorations chimiques, dont les palettes de possibilité sont fascinantes (de l’argenté au pastel, au plus classique…), je reviens toujours au henné. Depuis 2008, je n’ai pas découvert de plante comparable en terme de bénéfice et de coloration… et surtout lorsqu’on souhaite avoir les cheveux longs.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires