Cheveux ondulés : comment prendre soin de ses ondulations ?

4,Août,2023 | Soin des cheveux | 2 commentaires

Vos cheveux ne sont ni raides, ni frisés ou bouclés. ? Vous les trouvez difficiles à dompter ? Ont-ils un aspect mousseux lorsqu’on vous les brossez ? Forment-ils naturellement une mini-vague ?

Si vous vous êtes déjà posé ces questions, il est possible que vous ayez les cheveux ondulés… sans même le savoir !

C’est ce qui m’est arrivé, il y a plusieurs années, lorsque j’ai eu la surprise de découvrir de grandes boucles (type anglaises) dans ma chevelure, après un bain d’oléine de karité.

Et puisqu’il ne s’agit pas de vraies boucles (serrées et bien définies) mais d’ondulations naturelles, celles-ci sont particulièrement fragiles.

En effet, pour révéler leur plein potentiel, elles ont besoin de soins et de gestes particuliers.

Dans cet article, je vous raconte comment j’ai découvert mes cheveux naturellement ondulés.

Comment savoir si vous êtes dans le même cas ? Quels sont les soins adaptés pour entretenir et accentuer ce type de cheveux ?

Voici une proposition de routine qui sera mise à jour au fur et à mesure de mes expériences (et, je l’espère, de vos commentaires).

Comment savoir si on a des cheveux ondulés ?

En 1990 un célèbre coiffeur de Chicago, André Walker, met au point une classification des cheveux en fonction de leur texture et de leur épaisseur.

André Walker classification cheveux types

Les numéros correspondent à la forme des cheveux :

  1. Cheveux raides
  2. Cheveux ondulés : vagues plus ou moins lâches
  3. Cheveux frisés ou bouclés : boucles plus ou moins serrées en S
  4. Cheveux crépus : boucles très serrées voire en forme de Z

Les cheveux ondulés correspondent à la deuxième catégorie, entre les cheveux raides et frisés.

Leur mouvement est très souple. Leur texture va de la mini-vague (2a) aux ondulations régulières (2b) voire plus définies (2c).

Parmi ces trois catégories, je vais vous parler plus précisément des cheveux ondulés (types 2a & 2b) : ceux qui oscillent constamment entre une nature raide lorsque les ondulations se relâchent, mais qui ont une texture allant de la mini-vague à la franche ondulation en fonction des soins.

Cheveux ondulés type 2a et 2b

Voici quelques caractéristiques pour les reconnaitre :

  • Ils restent plats sur le sommet. Les vagues apparaissent à mi-longueurs (sauf pour le type 2c).
  • Les vagues sont plus ou moins nombreuses selon les mèches. Certaines forment des anglaises (torsades).
  • Ils sont souvent volumineux. Ils donnent un air un peu « sauvage ».
  • Ils deviennent mousseux lorsque vous les brossez (s’ils sont secs/en manque de soins).
  • Ils sont sujets aux frisottis.
  • Ils prennent facilement des plis qui les rendent difficiles à coiffer, si l’on aime être tirée à quatre épingles.

Il m’a fallut du temps pour découvrir que mes cheveux avaient ce « potentiel » d’ondulation, et révéler celui-ci grâce à des gestes adaptés.

Le fait de mieux comprendre leur nature m’a aidé à mieux les coiffer et les soigner : j’ai cessé de les dompter afin qu’ils correspondent à certains critères qui ne leur convenait pas.

En connaissant les soins adaptés, les ondulations deviennent mieux définies : la texture du cheveu est mise en valeur.

Comment j’ai découvert mes cheveux ondulés ?

Mes interrogations sur les ondulations ont évoluées au fil du temps.

Enfant, mes cheveux étaient raides (ou peignés comme tels). Cependant, ils ne recevaient pas les soins qui auraient pu permettre aux ondulation de se former, et de tenir. Ils paraissaient difficiles à dompter, épais, et volumineux.

A l’adolescence, faute d’hydratation et de masques assez nutritifs, ils gonflaient sous l’humidité et frisottaient en permanence. Les mauvais plis, le bad hair day quotidien. Et non, « à l’époque », je n’avais pas encore découvert le fer à lisser.

Cheveux ondulés mousseux
Cassés et surtout peignés alors qu’ils sont ondulés : les cheveux deviennent « mousseux ».

Je croyais que les peigner puis les brosser chaque jour était nécessaire pour se coiffer : c’est vrai aujourd’hui. Mais ils étaient jadis dans un état de casse extrême, et cela n’arrangeait pas les choses.

Or, un matin, j’ai découvert que ma coiffure était à peu près correcte (comprendre, pas trop mousseuse, gonflée, ni avec des plis) si je zappais l’étape peignage, et que je les plaçais simplement avec mes doigts : j’avais de jolies ondulations plates.

On aurait dit que mes cheveux avaient changé de nature.

Sans soins adaptés, les ondulations n’ont pas tenues.

Le fer à lisser est passé par là quelques années plus tard. Jusqu’à ce que je découvre enfin les ingrédients naturels et que ce parcours capillaire débute…

Après un henné d’Egypte, et les tout premiers soins nourrissants tels que la cure de lait de coco et le shampoing maison à l’oléine de karité, j’ai eu la surprise de constater à quel point mes ondulations étaient marquées !

Je n’avais jamais (et cela ne s’était pas reproduit jusqu’à aujourd’hui) obtenu un tel résultat : des ondulations type 2b/2c avec des anglaises naturelles :

Comment retrouver ses ondulations naturelles karité

Malheureusement, au fur et à mesure des hennés, mes cheveux sont devenus de plus en plus raides : les ondulations se sont transformées en mini-vagues puis en baguettes.

Peut-être vous reconnaissez-vous dans ce parcours ?

Peut-être avez-vous avez un doute sur votre nature de cheveux ?

Avez-vous envie de voir dans quelle mesure vos ondulations pourraient se former ?

Voici comment je prends désormais soin de ma nature de cheveux, pour des ondulations plus ou moins définies, selon les envies.

Quels soins conviennent vraiment aux cheveux ondulés ?

Entre les matières premières naturelles et les nouvelles gammes dédiées aux cheveux bouclés, peut-être vous demandez-vous quels produits choisir pour retrouver et entretenir vos ondulations naturelles ?

Pour faire le meilleur choix, il faut tout d’abord comprendre ce dont vos cheveux ont besoin.

Quelle est la porosité de vos cheveux ?

La porosité des cheveux désigne la capacité à absorber et retenir l’hydratation.

Tout se joue au niveau de la cuticule, cette enveloppe protectrice qui enveloppe le cœur de la fibre capillaire, composé du cortex, et à l’intérieur, des pigments mélaniques ainsi que des chaînes de protéines (acides aminés et kératine).

La cuticule est formée par les écailles, superposées les unes sur les autres, exactement comme des écailles de poisson ou des tuiles.

En fonction des traitements infligés (chaleur, oxydation, etc.), de la nature de vos cheveux, des soins apportés ou non, ces écailles sont plus ou moins « ouvertes ».

comprendre la porosité du cheveu ondulé

Une porosité moyenne correspond à l’équilibre idéal.

Qu’est-ce qu’une faible porosité du cheveu ?

Lorsque les écailles sont fermées ou serrées, vous aurez beau appliquer de bons ingrédients hydratants ou nourrissants, ceux-ci ne vont pas réussir à pénétrer au cœur de la fibre.

Résultat : vos cheveux semblent gorgés d’eau. Ils mettent des heures à sécher après le shampoing. Ils peuvent avoir un aspect alourdit. Des frisottis apparaissent.

En général, les cheveux peu poreux sont raides, soit par nature, soit parce que le manque d’hydratation empêche les ondulations ou les boucles de bien se former, et de tenir dans le temps…

Qu’est-ce qu’une trop forte porosité du cheveu ?

A l’inverse, lorsque les écailles sont trop ouvertes, et ne se referment pas correctement, vos cheveux deviennent alors trop poreux. L’hydratation apportée par les soins pénètre facilement… mais elle ressort aussitôt.

La fibre capillaire n’a pas le temps d’absorber les nutriments des ingrédients actifs pour être suffisamment nourrie, et hydratée.

Si vous avez décoloré vos cheveux ou que vous avez réalisé une coloration d’oxydation, l’oxydant a ouvert la cuticule, afin de laisser les pigments artificiels pénétrer dans la fibre. Vos cheveux sont devenus trop poreux.

Il en va de même avec des traitements tels que le fer à lisser ou la chaleur, les défrisages, les permanentes, etc.

Comment savoir si vos cheveux ont une trop forte porosité ?

En général, les cheveux ondulés, bouclés, frisés et crépus ont naturellement une forte porosité.

Oubliez le test du verre d’eau, qui n’a aucun fondement scientifique (ni fiabilité réelle).

Vos pourrez déterminer la porosité de vos cheveux par observation.

Le premier critère qui devrait vous alerter est le fait qu’ils sèchent (sans chaleur) très rapidement après le shampoing. Cela montre leur propension à ne pas retenir l’hydratation.

Au toucher ou au fil du temps, d’autres signes apparaissent. Malgré les soins, ils deviennent rapidement secs. En conséquence :

  • ils semblent ternes et manquent de brillance ;
  • ils s’emmêlent facilement ;
  • ils se cassent facilement ;
  • les fourches réapparaissent très vite malgré une élimination régulière ;
  • ils ont beaucoup de frisottis

Il faut non seulement leur apporte des nutriments pour les adoucir et les assouplir. Mais aussi, sceller l’hydratation pour que ces nutriments agissent.

C’est pourquoi, ils ont besoin de soins intenses, nutritifs et hydratants.

A ces conditions, les boucles ou les ondulations peuvent à nouveau se former, parce que la cuticule reprend son aspect naturel (plus souple).

Quels sont les produits adaptés aux cheveux ondulés ?

Faut-il vraiment utiliser des cosmétiques particuliers lorsque l’on a les cheveux ondulés ?

D’ailleurs, beaucoup de gammes s’adressent aux types 3 et 4 (frisés, bouclés et crépus). Où se situer par rapport à elles ?

En vérité, les choses sont bien plus simples que des « labels » récemment apparus sur le marché.

Les gammes réservées aux cheveux bouclés et crépus

Sachez tout d’abord que tous les produits recommandés pour les cheveux bouclés et afros seront excellents pour vos cheveux ondulés : leurs besoins sont similaires.

Le seul élément à vérifier reste la composition des cosmétiques.

Pour que les soins soient assez nutritifs, ils doivent contenir le maximum d’ingrédients actifs -en terme de concentration, de qualité et de quantité dans le produit fini.

Comment se repérer ? Vous pouvez passer en revue chaque nom INCI avec deux sites :

De façon générale, même si de grandes améliorations ont été réalisées chez les gammes vendues en supermarché (comme Ultra doux de Garnier, qui a toujours été correcte), les cosmétiques de meilleure qualité se trouvent néanmoins souvent en parapharmacie ou en magasins biologiques.

Leur prix est évidemment plus onéreux. A voir de jauger si le budget en vaut la peine.

Ou bien de fabriquer vos propres produits à partir de matières premières.

Pour ma part, j’utilise des cosmétiques finis depuis plusieurs mois, parce que les compositions ont tellement évoluées qu’elles approchent le « fait maison ».

Il s’agit aussi d’un gain de temps.

Par exemple, je n’ai jamais été autant satisfaite par marque que Les Secrets de Loly ou Lavera.

Cependant, pour des soins spécifiques, rien ne remplace l’ingrédient naturel un petit peu plus rare ou original, qui convient parfaitement à vos cheveux. Je pense notamment à la diversité des huiles végétales.

Aussi, l’idéal est de jongler entre les deux : cosmétiques finis pour certaines propriétés (kératine ou lait hydratant boucles par exemple) et matière première pour les bains d’huile.

cheveux ondulés routine de soin

Traitez-les comme des cheveux secs :

Vos cheveux ont probablement tendance à être secs et fragiles.

Des soins suffisamment nourrissants et de qualité tels que des matières premières naturelles (ou des cosmétiques dont la composition est fortement concentrée) sont alors indispensables.

N’ayez pas peur d’augmenter la fréquence de vos soins.

Chaque lavage vous donne l’occasion d’alterner un petit peu les ingrédients.

L’idéal est d’inclure un élément nourrissant (huile, corps gras) et un élément hydratant.

Protégez en permanence vos cheveux (sprays entre les shampoings, un petit peu d’huile sur les pointes, chouchous en soie…).

Le silicone n’est pas (forcément) votre ennemi :

Enfin, un point de vue (de moins en moins) controversé : à petite dose, le silicone peut vous aider à sceller l’hydratation dont vos cheveux manquent par nature.

Il aide également au démêlage.

Depuis ma cure d’Olaplex en janvier, malgré le vent, les mouvements, les mains dans les cheveux, etc. : pas un nœud. Quel gain de temps, et de casse !

Un masque tous les trois à six mois peut s’avérer bénéfique. Par exemple, l’été nos cheveux ont tendance à être soumis aux frottements, au sel, au chlore, au soleil, au vent, etc. Le fait de les gainer avec une couche protectrice aide à traverser ces caps plus délicats.

On dit que le silicone empêche la bonne pénétration des soins : cela est vrai si vous en renouvelez sans cesse l’application sans utiliser de shampoing contenant des sulfates pour éliminer cette « barrière ».

Cependant, dans la mesure où vos cheveux ondulés ont une forte porosité, ils ont avant tout besoin de garder le maximum d’hydratation. Tel est le rôle du silicone.

Et quand bien même un ingrédient actif pénètrerait légèrement moins dans la fibre capillaire, celle-ci bénéficiera malgré tout de ses bienfaits.

Sachez néanmoins que les huiles végétales procurent des bienfaits comparables, voire supérieurs en raison de leur qualités nutritives. A mon sens, elles sont incontournables, quel que soit votre type de cheveux.

Le bain d’huile végétal pour redessiner les ondulations

Certaines huiles sont réputées pour les cheveux ondules, bouclés et frisés.

Cependant, une personne aux cheveux raides ne se retrouvera pas, comme par magie, avec de belles boucles.

En revanche, de nombreuses personnes (dont je fais partie) dont les cheveux sont habituellement raides, ont eu la surprise de découvrir des ondulations marquées, après un bain d’huile très nourrissant.

Quelle huile végétale pour les cheveux ondulés ?

Chaque huile végétale possède des propriétés et des concentrations différentes en acide gras. Leur texture varie de fluide et légère (comme le camélia) à visqueuse ou épaisse et très grasse (comme le ricin ou la sapote).

Les cheveux à forte porosité vont avoir une très bonne capacité d’absorption.

Cela explique pourquoi une oléine comme celle de karité ne va pas laisser, après lavage, de film gras. Au contraire, elle apporte un aspect brillant et doux.

La fibre capillaire s’assouplit et reprend sa forme naturelle : les boucles reviennent en force.

En revanche, une huile plus légère , moins concentrée en acides gras, sera très vite absorbée. Mais trop pauvre en nutriments, elle n’aura pas vraiment eu d’effet régénérant sur la fibre capillaire.

Aussi, en raison de leur composition, certaines huiles végétales sont fabuleuses pour les cheveux ondulés :

  • l’huile végétale de Sapote
  • l’huile végétale de Carpate (dite « ricin noir »)
  • l’oléine de karité
  • l’huile végétale de Piqui
  • l’huile végétale de Brocoli
  • l’huile de Yangu

Comment retrouver des cheveux naturellement ondulés ?

J’ai récemment découvert comment retrouver mes ondulations naturelles.

Cet article sera régulièrement mis à jour, avec des photos, au fur et à mesure de mes expériences (et peut-être des vôtres).

Le bain d’huile végétal

J’ai réalisé un bain d’huile végétal de Sapote pendant 36h sur les longueurs : appliqué le soir, gardé toute la journée du lendemain, et lavées le surlendemain matin.

Pour ce faire, une petite quantité d’huile est suffisante. Les cheveux ne doivent surtout pas sembler imbibés. L’application laisse seulement une sorte de film « gras ».

Aussi, j’avais alternativement tressé ou attaché mes longueurs en chignon bas, afin de pouvoir vaquer librement à mes occupations et éventuellement sortir.

Un seul shampoing a été suffisant afin d’éliminer toute particule d’huile.

Le scrunching et l’après-shampoing pour retrouver ses ondulations

scrunching cheveux ondulations
Essai de scrunching : des ondulations lâches se forment. Cela ne fonctionne pas à tous les coups.

Pour éliminer votre bain d’huile végétal, réalisez un shampoing doux.

Mon favori du moment est le shampoing Lavera « Réparateur & Soin » (cheveux secs) : il mousse bien, il nettoie parfaitement et il laisse des cheveux soyeux.

Vient ensuite le moment essentiel : l’application de l’après-shampoing.

Après avoir nourri vos cheveux, l’objectif est d’apporter l’hydratation nécessaire pour redessiner les ondulations.

Dans l’univers des cheveux ondulés et bouclés, il existe une technique particulière pour redessiner ses boucles : le scrunch.

Voici comment procéder après avoir appliqué l’après-shampoing :

  • Remontez chaque mèche de cheveux en accordéon (en laissant les ondulations se former), de la pointe vers le sommet de votre crane. Maintenez la mèche entre la paume de votre main et votre tête quelques secondes, avant de la relâcher.
  • Enroulez une mèche (mouvement de boucle) autour de votre doigt, de la pointe au sommet du crâne. Maintenez quelques secondes et relâchez. Passez à la mèche suivante.

Je manque encore d’expérience et de pratique sur le sujet.

Je reviendrai donc vous en dire des nouvelles au fil des semaines (mises à jour de cet article).

Jusqu’à présent, j’appliquais l’après-shampoing. Puis, je maintenais mes cheveux avec une pince crocodile sur le sommet de la tête (enroulés). Je le laissais ainsi poser une dizaine de minutes. Des ondulations assez lâches se formaient.

Parfois, j’ai l’impression que mes cheveux ne sont pas assez « secs » pour onduler. Ils gardent alors seulement des vagues assez détendues.

Depuis deux mois, j’utilise celui de la gamme Les Secrets de Loly, dont la composition est fabuleuse (et les effets aussi).

Le plopping et le lait spécial boucles pour garder ses ondulations

J’ai toujours procédé ainsi pour pré-sécher mes cheveux, et les envelopper dans une serviette, avant de découvrir que cette méthode portait un nom, le plopping.

En effet, lorsque vos cheveux sont naturellement ondulés, elle fonctionne très bien.

Vous aurez besoin d’un t-shirt ou bien d’une serviette en microfibre. Bannissez la serviette éponge, qui absorbe trop d’eau alors que vos cheveux ont généralement une forte porosité : ils ont besoin de conserver un maximum d’hydratation.

Pour que votre routine soit agréable et facile à réaliser au quotidien, ne vous imposer pas de gestes trop compliqués.

L’objectif est seulement de maintenir vos cheveux en turban sur le sommet de votre tête :

  • Ramenez vos cheveux vers l’avant avec les doigts, en faisant des petits mouvements au niveau du cuir chevelu de la nuque vers le front, pour ne pas toucher aux ondulations.
  • Appliquez lait ou une crème spécial boucles sans rinçage sur vos longueurs.
  • Posez horizontalement la serviette au niveau de votre nuque et rabattez les pans vers l’avant de la tête. Enveloppez les longueurs sans les torsader ni les tordre (juste en rabattant le tissu).
  • Rentrez les coins de la serviette (ou du t-shirt) au niveau de votre front, pour former un turban.

Cinq à dix minutes suffisent pour absorber l’excédent d’humidité.

Lorsque vous enlevez le tissu, vos cheveux conservent des ondulations marquées (type 2b/2c).

A ce stade, je me contente simplement de remettre les mèches en place (autour de la raie), et je les laisse sécher librement.

L’évolution de mes cheveux ondulés au fil des routines :

Pour illustrer cet article, j’ai décidé de vous montrer l’évolution de mes ondulations naturelles, en fonction de mes découvertes et de la routine utilisée.

Lorsque la méthode réussit, les ondulations apparaissent marquées, différentes les unes des autres (certaines sont plus serrées, d’autres presque torsadées). La chevelure est légère.

Au fil des jours, les ondulations se détendent, faute de les entretenir. Je me retrouve alors avec une sorte de mini-vague (entre type 2a et type 2b).

Samedi 29 juillet 2023 : retour des ondulations

resultat ondulations naturelles

Première fois que je me retrouve avec des ondulations aussi marquées depuis 2008 !

Et pourtant, je n’avais pas suivi de routine en particulier.

Mes cheveux étaient un petit peu plus secs que d’habitude à cause du soleil (plage).

J’ai donc réalisé un bain d’huile de sapote pendant 36h (deux nuits et une journée complète).

Après avoir appliqué puis rincé l’après-shampoing sans gestes particuliers, mes cheveux ont rapidement séchés à l’air libre.

Résultat: des ondulations plus marquées que es dernières années, mais irrégulières.

C’est le point de départ de la routine et des expériences que j’ai envie de partager avec cet article…

Jeudi 03 août 2023 : je teste le scrunching

comment onduler naturellement ses cheveux

Cette fois-ci, après un bain d’huile de sapote (toute la nuit), j’ai suivi méticuleusement la routine spéciale ondulations, décrite dans l’article : après-shampoing (scrunching), serviette microfibre (popping avec lait sans rinçage) et mise en place avec les doigts.

Mes cheveux ont séché en l’espace d’une heure environ, à l’air libre.

La texture est un petit peu différente : certaines mèches semblent alourdies par le lait capillaire.

Les ondulations se forment surtout sur la couche du dessus -les cheveux près de la nuque ont juste une mini-vague.

Je suis curieuse de savoir si le résultat va résister à une journée normale, et au fait de les attacher par exemple.

Les ondulations me paraissent fragiles et surtout maintenues par le produit. Elles forment des petits paquets.

Le contraste avec mes cheveux peignés, lorsqu’ils sont lisses et soyeux, me semble plutôt surprenant… et peu convainquant.

Je reviendrai donc mettre régulièrement cet article à jour au fur et à mesure de mes expériences, car les cheveux naturellement ondulés restent encore un mystère pour moi…

Octobre 2023 : cheveux naturellement ondulés type 2a

Resultat henne egypte cheveux blonds fonce

Après ces quelques semaines, je n’ai pas continué la routine spéciale pour cheveux ondulés, car elle me paraissait trop contraignante.

Malgré toutes mes tentatives, les résultats n’étaient pas à la hauteur.

Dès le lendemain, mes ondulations s’était distendues. Et mes cheveux paraissaient plutôt « en bataille », si j’omettais de les peigner.

Or, après passage du peigne, ils devenaient raides avec une simple mini-vague (type 2 a).

De cette expérience, j’ai conservé quelques petites gestes pour favoriser leur mouvement naturel :

  • je peigne mes cheveux lorsqu’ils sont mouillés ;
  • je les scrunche avec un leave-in (Olaplex N°6) pour leur rendre leurs ondulations
  • je les laisse sécher à l’air libre

Rien de plus.

J’obtiens une joli mini-vague. Ils ne gonflent plus et ne « moussent » plus.

Le lendemain, ils sont redevenus quasiment raides.

Janvier 2024 : j’abandonne la routine pour cheveux ondulés…

Voici ma dernière tentative pour réveiller mes ondulations…

Le résultat a duré quelques heures. Broussailleux, irrégulier, etc. rien de satisfaisant à mon goût.

Je n’arrive pas à créer de belles ondulations régulières, et je doute du « potentiel » de ma chevelure.

J’abandonne donc définitivement toute routine pour cheveux ondulés (popping, scrushing, leave-in…) , et je retrouve vers plus de simplicité.

Entre temps, j’ai été obligée de les couper plus court (au niveau des épaules) car les longueurs s’étaient cassées. Je porte donc un carré long, un peu « wavy«  naturellement, et cela me convient très bien.

Je pense que la difficulté des cheveux légèrement ondulés (type 2a ou 2b) est qu’ils ne sont pas vraiment bouclés, ni vraiment raides.

Vous l’aviez remarqué, évidemment… Je veux dire par là qu’il n’est pas toujours possible de définir une forme marquée.

Ils oscillent par nature en mouvements flous, style « sauvage » ou décoiffé. Cela m’évoque la coiffure d’Emmanuelle Béart dans le film « Manon des sources » (par Claude Berri, 1986)

Et le fait de vouloir obtenir des ondulations parfaites, bien régulières, rebondies, ne correspond peut-être pas toujours à cette nature de cheveux.

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Charroy

Coucou! Tout d’abord félicitation pour cet article il est hyper bien détaillé j’ai appris que j’avais les cheveux type 2a (je l’avais déjà remarqué mais grâce à toi j’ai la confirmation). J’ai les cheveux exactement comme sur ta photo de 2023 et j’ai beau mettre des soins naturels, des bains d’huiles et je scrunch, je protège mes cheveux avec un bonnet de soie la nuit mais rien n’y fait je n’arrive pas à révéler le potentiel de mes cheveux… Je vais suivre ton blog de près et en apprendre encore plus merci et continue comme ça, c’est le meilleur article que j’ai trouver depuis des mois👌

Dernière modification le 1 mois il y a par Charroy