Comment redevenir brune après une décoloration ?

11,Avr,2023 | Coloration végétale | 0 commentaires

Redevenir brune après une décoloration, sans reflets verts, est bel et bien possible, que ce soit grâce à la coloration végétale et/ou à la coloration chimique. Mais pas n’importe comment !

Oubliez les « hennés châtains » prêts-à-l’emploi : ils contiennent souvent de l’indigo, et des sels métalliques.

Ces ingrédients causent des dégâts irréversibles sur les cheveux décolorés.

C’est pourquoi, il arrive des catastrophes telles que : « j’ai fais un henné et mes cheveux sont devenus verts !« 

Quant à la coloration chimique, elle n’adhère pas toujours comme on le souhaiterait sur cheveux poreux ou trop éclaircis.

Dans le domaine de la coiffure, il est ainsi nécessaire de connaître les règles de base la colorimétrie pour réussir ses mixtures.

Si vous vous souhaitez dire adieu au blond, il va falloir passer par différentes étapes afin de foncer vos cheveux.

Dans cet article, je vous explique comment retrouver votre châtain et éviter les cheveux verts

Redevenir brune : les questions à se poser

Decolorer-ses-cheveux-apres-henne-resultat

Cet article concerne les personnes qui souhaitent redevenir brunes après une décoloration.

Petite parenthèse si vous êtes naturellement blonde :

Je ne vous conseille pas d’avoir recours à la coloration végétale pour devenir brune, lorsque vous êtes naturellement blonde.

L’entretien sera trop compliqué. Et surtout, si vous colorez vos cheveux avec du henné, vous ne pourrez jamais revenir en arrière. Vraiment jamais. (Alors que les brunes naturelles, si)

En effet, imaginez le jour où vous cessez la coloration végétale pour laisser vos cheveux blonds repousser… Il y aura toujours une démarcation avec les racines.

Une décoloration après un henné (pour harmoniser la repousse avec les racines blondes, par exemple) donne des reflets cuivrée, quasi-impossible à neutraliser.

Devenir brune avec la coloration végétale: avantages et inconvénients

Si vous avez décoloré vos cheveux en blond, nul besoin de renoncer pour autant à la coloration végétale !

Au contraire, celle-ci peut présenter d’énormes avantages… à condition d’être prête à s’engager sur la durée, avec un procédé assez contraignant.

Afin de peser le pour et le contre, je vous suggère la lecture de mon article, Coloration végétale, les avantages et les inconvénients -j’y détaille 15 ans d’expérience avec un ras le bol final.

En général, les cheveux décolorés sont très abîmés, secs, cassants et poreux.

Les colorations naturelles agissent comme un soin réparateur : elles gainent, fortifient et épaississent le cheveu dévitalisé.

Cependant, toute marche arrière est quasiment impossible…

Le henné est une coloration permanente

Pour devenir brune avec la coloration végétale, deux étapes sont incontournables :

  • teindre ses cheveux au henné
  • utiliser des plantes tinctoriales pour neutraliser les reflets roux et devenir brune/châtain

Les cheveux décolorés sont comme des tiges « vidées » de leurs pigments naturels (mélaniques).

La teinture au henné leur rend des pigments oranges (la base des pigments naturels) et permet ensuite aux pigments bruns des plantes tinctoriales de s’accrocher (et devenir opaques).

Vos cheveux seront définitivement roux

Le henné est une teinture végétale permanente : elle ne s’éliminera jamais.

Vous pouvez toujours décolorer le henné (⚠️ ne décolorez pas un henné réalisé sur cheveux déjà décolorés… ils sont beaucoup trop fragilisés à ce stade).

Que se passe-t-il ? Les cheveux éclaircissent, mais les reflets cuivrés demeurent.

La coloration châtain dure entre 6 à 8 semaines

Les autres plantes tinctoriales utilisées pour devenir châtain (neutraliser le roux) se déposent, quant à elles, de manière éphémère.

Elles durent de 6 à 8 shampoings. Cela signifie que vous devrez régulièrement renouveler leur application pour garder votre nuance. Autrement, vos cheveux réapparaitront roux (henné).

Comment laisser les cheveux vierges repousser ?

Si vous êtes naturellement châtain, j’imagine que vous souhaitez redevenir brune pour en finir avec la démarcation entre la décoloration et vos cheveux vierges.

Or, pensez à la question des racines avec le henné.

L’effet reste harmonieux tant que l’ensemble de votre chevelure est colorée (plantes tinctoriales).

Mais il faudra trouver la bonne hauteur de ton pour effacer toute démarcation.

Enfin, la texture de la pâte est très épaisse et ne permets pas vraiment d’être précis lors de l’application.

Enfin, les applications successives de henné foncent les cheveux.

Il est impossible d’éclaircir avec les plantes tinctoriales.

Le résultat sera toujours imprévisible

Enfin, il n’existe pas de « science » des colorations végétales, pour prédire parfaitement le résultat obtenu.

Les pigments ne sont pas formulés en laboratoires, ni standardisés dans des tubes de crème colorante à usage professionnel… Cela signifie que la nuance obtenue sera unique. Imprévisible.

Elle est personnalisée, en fonction de différents paramètres :

  • à 60 % – la couleur de base de vos cheveux, chimique ou naturelle ;
  • à 33 % – la recette que vous préparerez (proportions des ingrédients);
  • à 5 % – la durée de pose que vous choisissez ;
  • à 2 % – des facteurs extérieurs (la surprise)…

J’ai crée des nuanciers sur le modèle des colorations professionnelles, afin de vous montrer une approximation de résultat, sur une base standard, avec la recette indiquée.

Mais il est tout à fait probable que vous obteniez un résultat un peu différent.

Redevenir brune après une décoloration ne signifie pas que vous retrouverez à 100 % votre base naturelle.

Redevenir brune avec une coloration chimique après la décoloration

neutraliser-reflets-roux-du-henne-blond-cendre

L’autre option consiste à redevenir brune après une décoloration, en utilisant uniquement (ou en partie) une coloration chimique.

En fonction de la nature de la coloration, le procédé plus ou moins rapide.

Avec une coloration semi-permanente, on garde les deux étapes :

  • une pré-coloration dans une nuance avec des tons chauds (dorés ou cuivrés)
  • la coloration châtain ou brune de la hauteur de ton voulue

Sur cheveux décolorés, tous les pigments mélaniques ont été détruits.

La pré-coloration comble le « vide » et apporte des pigments de base (orangés), sur lesquels la coloration châtain pourra s’accrocher et tenir.

Avec une patine (gloss) ou un masque repigmentant, il est possible de choisir directement la hauteur de ton désirée.

Pas de coloration permanente (ammoniaque) sur cheveux décolorés

Ici, la difficulté résidence dans le fait d’éviter toute coloration permanente (avec ammoniaque ou un substitut) sur cheveux décolorés.

En effet, elles sont beaucoup trop agressives pour la fibre capillaire, déjà cassantes et fragilisée.

Il se peut même que la coloration ne prenne pas, ou ne tienne pas si les cheveux ont une porosité trop élevée.

Une coloration chimique donne toujours un meilleure rendu (brillante, riche en reflets, durable) sur des cheveux sains.

Pour préserver au maximum la fibre capillaire, je vous conseille donc de préférer une coloration semi-permanente, une patine (gloss) ou un masque repigmentant.

Les colorations chimiques abiment les cheveux

Dans les deux cas, le résultat sera donc éphémère

L’objectif est d’effacer la démarcation avec les racines, le temps de la repousse.

Ce sera facile, car vous pouvez opter pour la hauteur de ton (+ reflets) parfaitement accordée à votre base naturelle.

Enfin, l’application d’une coloration chimique est peu contraignante : elle reste rapide, et relativement facile (le manque de précision ou de technique n’empêche pas un résultat satisfaisant).

L’inconvénient principal de la coloration chimique est le fait qu’elle abîme les cheveux.

Aucune surprise dans cette affirmation : cela devient simplement problématique, lorsque vos cheveux sont décolorés.

A un moment donné, il n’y aura pas d’autre solution que de couper les parties trop cassées ou fourchues.

La solution des masques repigmentants

Les masques repigmentants ne contiennent pas d’eau oxygénée : ils apportent une coloration (fantaisie ou brune, rousse…) qui dure quelques semaines.

Ils sont faciles à appliquer, comme un masque ou un après-shampoing : le temps de pose correspond à 10 minutes environ.

Il n’est pas nécessaire de pigmenter les cheveux dans un ton chaud au préalable.

Seul bémol : la nuance s’éclaircit à chaque lavage… (sauf si on la renouvelle).

Le budget est plus onéreux, mais cette solution préserve l’état des cheveux, le temps de la repousse…

Y a-t-il des risques que les cheveux décolorés virent au vert ?

Pour colorer ses cheveux en châtain, il est nécessaire d’associer une plante à son henné, l’indigo. Comme son nom l’indique, elle possède une belle couleur bleu indigo, qui neutralise le roux (orangé/rouge) du henné.

Or, si nous mélangeons du jaune et du bleu, nous obtenons du vert. Il se passe la même chose pour nos cheveux… que ce soit en matière de coloration chimique ou naturelle.

En utilisant des logiciels de retouche d’image, il est possible de jouer avec les filtres pour comprendre comment obtenir un marron. Il suffit de représenter les pigments naturels par la nuance correspondante.

Par exemple, avec un henné d’Égypte (orangé), à certaines proportions, voici ce que l’on obtient :

Pourquoi les cheveux deviennent verts

En revanche, si l’on opte pour un henné du Rajasthan (rouge) et que l’on modifie les quantité, le résultat est déjà mieux :

redevenir brune après une décoloration

Bien entendu, il s’agit ici d’une simple simulation à partir de filtres.

La hauteur de ton (plus foncé ou plus clair) n’est pas prise en compte.

La réalité est plus complexe. Mais ces mélanges montrent que chaque nuance ainsi que leur proportion comptent, pour obtenir la couleur désirée… surtout dans la recette d’une teinture châtain, particulièrement délicate.

Aussi, lorsque vos cheveux sont blonds, le henné pur (qui est orange ou rouge) ne peut pas rendre vos cheveux verts. Si un tel accident se produit, la coloration végétale contenait nécessaire de l’indigo, et peut-être des sels métalliques. Il est donc nécessaire de lire la composition des préparation prêtes-à-l’emploi, et de rechercher la couleur des plantes incorporées, pour redevenir brune après une décoloration.

Peut-on faire une teinture végétale sur des cheveux décolorés ?

Avez-vous réalisé une coloration d’oxydation professionnelle, ou prêt-à l’emploi (groupe III) ? Avez-vous éclaircit vos cheveux d’un ou plusieurs tons ? Ou bien, avez vous eu un balayage ou des mèches plus claires ?

Dans la plupart des cas, une recoloration est effectuée sur le fond de décoloration (soit la nouvelle base « couleur » + les reflets de vos cheveux).

Dans tous ces cas de figure, l’on peut considérer que vos cheveux ont été décolorés. Cette opération signifie que du peroxyde d’hydrogène a été introduit à l’intérieur de la fibre capillaire, afin d’éliminer ses pigments naturels.

Est-il alors possible de revenir vers la coloration végétale ?

Les précautions à prendre pour ne pas abîmer ses cheveux

Sous le terme de « teinture végétale », il faut distinguer :

  • le henné pur (lawsonia inermis) ou henné neutre (cassia) ;
  • un mélange de plantes tinctoriales (indigo, brou de noix…).

Dans le premier cas, c’est tout à fait possible. Vous trouverez des informations et le résultat en photo, dans mon article « Peut-on faire un henné sur cheveux décolorés ?« .

Attention, cependant : vérifiez dans la composition que ce henné ne contienne pas de sels métalliques. En effet, le contact avec certains produits chimiques, utilisés dans les colorations, provoquerait une réaction désastreuse. La fibre capillaire se casserait.

Pour les plantes tinctoriales, il est absolument nécessaire d’éviter l’indigo, tant que vos cheveux seront blonds, pour redevenir brune après une décoloration

En revanche, d’autres plantes comme le brou de noix, la garance, ou le cachou ne présentent pas de risques.

N’oubliez pas, enfin, que les teintures végétales sont permanentes et définitives ! En effet, elles contiennent du henné… Il vous restera donc toujours une base rousse, même si vous ne renouvelez pas votre coloration.

Mais plusieurs étapes s’imposent, avant d’espérer devenir véritablement châtain grâce aux colorations végétales.

Avant de vous lancer, renforcez vos cheveux

Dans le cas où vos cheveux auraient été décolorés, il est vivement conseillé de laisser au minimum trois semaines s’écouler. Et idéalement, on parlerait plutôt de trois mois, mais je sais combien il est difficile de patienter, lorsque l’on aspire à changer de tête.

Ce temps n’est pas perdu.

Vos cheveux ont été profondément fragilisés et brûlés. Or, malgré tous les bienfaits qu’elles vont leur apporter, les plantes ont tendance à assécher la fibre capillaire.

Une préparation est donc indispensable.

Pour la régénérer et favoriser la prise des pigments naturels, rien de mieux que des soins intensifs ! S’ils sont cassants, fragilisés et rêches, vos cheveux ont besoin de bains d’huiles réguliers (avant chaque shampoing ou tous les quatre jours). Optez pour les plus riches en lipides, soit les plus nourrissantes, comme l’oléine de karité, l’argan, l’avocat, ou encore la noix du Brésil.

Après lavage, appliquez systématiquement un masque pour hydrater de manière intensive, et un après-shampoing : une astuce pour des cheveux doux et brillants, laisser poser celui-ci quasiment toute une journée, s’il ne contient pas de silicones.

Pensez également à des ingrédients comme le miel, qui s’incorpore très bien dans un masque maison (par exemple, aloé véra, glycérine, provitamines B5 et miel).

Vous remarquerez à quel point votre chevelure devient plus souple, plus lisse, et plus soyeuse.

A présent, voyons quelles sont les étapes pour devenir châtain…

Faire un henné sur cheveux décolorés en blond

Routine-cheveux-henne-du-Rajasthan

Pour redevenir brune après une décoloration, deux étapes sont nécessaires :

  • la coloration au henné
  • l’application des plantes tinctoriales

Pourquoi colore-t-on colore les cheveux au henné, dans un premier temps ?

Toute teinture végétale our plusieurs raisons. Il apporte une nuance cuivrée, qui élimine le risque de vous retrouver avec des cheveux verts (jaune + bleu). Il fonce légèrement votre hauteur de ton afin de passer vers un châtain clair (gamme des marrons)-et non pas un blond foncé (gamme des beiges). Enfin, il enrobe la fibre capillaire, ce qui offre une bonne prise aux plantes tinctoriales : leur pigments se fixent et durent longtemps.

Si vous vous questionnez à ce sujet, il n’y a aucun risque à faire un henné sur cheveux décolorés. Au contraire, la première chose que vous remarquerez sera l’impression d’avoir, à nouveau, retrouvé une chevelure plus forte, plus brillante et en meilleure santé !

Quelle variété de henné choisir ?

Ceux d’Égypte ou du Rajasthan conviendront au mieux. Le premier est cuivré, le deuxième orangé-rouge, mais pour une première application, vous obtiendrez visiblement un résultat similaire. Voici un nuancier, pour vous donner un exemple, après deux à quatre heures de pose, en fonction de votre base (hauteur de ton) :

Nuancier henné sur cheveux blonds

Vérifier que votre henné est pur, composé seulement à 100 % de lawsonia intermis.

La préparation du henné et le rinçage

Comment préparer votre henné ? Versez la poudre dans un saladier, ajouter doucement de l’eau chaude (à 70-80°c maximum) afin de former une pâte onctueuse mais pas trop liquide. Appliquez-le sur l’ensemble de votre chevelure et enveloppez votre tête d’un film plastique pour que la pâte ne sèche pas.

Laissez-la poser aussi longtemps que possible. Plus vous la garderez, plus intense deviendra votre couleur.

De plus, le henné agit comme un véritable soin pour les cheveux abîmés et fragilisés par des décolorations ou de mauvais traitement chimiques.

Il est temps de rincer ! Lorsque l’eau devient claire, une dernière étape fera la différence dans l’aspect et la texture de vos cheveux. Laissez poser un après-shampoing durant au moins une demi-heure (voire une à deux heures, si vous avez le temps, et qu’il ne contient pas de silicones). Le produit aide les résidus de pâte à se détacher. Et surtout, il assouplit vos cheveux.

Le henné a tendance à « cartonner » la fibre capillaire. Elle semble parfois rêche au toucher. C’est un peu étrange, lorsque l’on n’a pas l’habitude. Avec cette astuce, vous ne rencontrerez pas cet inconvénient. Votre chevelure sera douce. En conséquent, elle se démêlera bien plus facilement.

A ce stade, vous êtes prête à devenir châtain ! Il ne reste plus qu’à choisir et mélanger les bonnes plantes tinctoriales.

Les plantes tinctoriales pour redevenir brune

Votre blond devrait s’être transformé en un… roux carotte (ou orange quasiment fluo, comme Leeloo dans « Le Cinquième élément »). C’est normal, et à moins que vous le souhaitiez, la nuance sera « neutralisée » par les plantes tinctoriales.

Mais pour redevenir brune après une décoloration, j’aimerais vous expliquer comment fonctionne la coloration végétale…

Qu’est-ce que le principe de « neutralisation » ?

L’étoile chromatique représente les couleurs complémentaires : c’est-à-dire celles qui sont opposées sur le schéma.

Etoile chromatique reflets coloration cheveux

En coiffure, on l’utilise notamment afin de déterminer les reflets. On distingue les les couleurs soustractives.

En effet, tout reflet possède une couleur complémentaire, celle qui est à l’opposée de l’étoile, et dont les pigments annulent ou neutralisent la teinte de ce reflet.

En jouant sur les opacités avec des filtres, on obtient par exemple un cendré (marron-gris). Le bleu est venu « annuler » l’orange.

Comment neutraliser le orange cheveux

On ne fait certes pas de la coiffure avec un logiciel de retouche d’images ! Mais cette petite comparaison met en exergue la façon dont il faut jouer avec les pigments et trouver la bonne combinaison (ou dosage) de couleurs soustractives, pour accentuer ou neutraliser une nuance (un reflet).

C’est précisément ainsi que fonctionne la teinture végétale : par superposition de plantes réduites en poudre, dont les pigments enrobent la fibre capillaire, comme par transparence, sans modifier la base (votre couleur de cheveux).

Grâce au henné, les pigments de votre chevelure sont devenus oranges. Pour redevenir brune après une décoloration, il faut désormais neutraliser le orange.

Pour ce faire, deux plantes tinctoriales possèdent des pigments bleus foncés : le katam et l’indigo. L’une apporte des reflets chauds, l’autre des reflets froids. Tout dépend de vos goûts, et de votre teint !

Le katam, pour un châtain aux reflets chauds

Nuancier katam redevenir brune après une décoloration
Nuancier 100 % katam après henné sur cheveux blonds clairs (approximatif)

Le Katam est le nom d’un arbuste originaire du Yémen. Ses feuilles sont trempée dans l’eau, puis séchées et réduites en poudre : elles contiennent des précurseurs de pigmenté bleutés. Cela signifie qu’ils se révèlent sous l’effet de l’oxydation (à l’air).

On l’utilise donc pour foncer les cheveux châtains.

Il couvre également très bien les cheveux blancs, et présente l’avantage d’être plus résistant que l’indigo dans le temps (lavages).

Sur des cheveux blonds, il donne une jolie nuance marron auburn / chocolat. En effet, avec le katam sur cheveux clairs, attendez-vous à avoir des cheveux marrons tirant vers le rouge.

Il s’applique toujours après avoir réalisé votre henné (d’Egypte, du Rajasthan ou du Yemen).

Le pâte se prépare exactement comme celle du henné : comptez environ 150 g de poudre pour des cheveux aux épaules. Versez y progressivement de l’eau tiède, en mélangeant jusqu’à obtenir une texture souple, onctueuse mais pas trop liquide (sinon, cela coulera durant le temps de pose).

Appliquez-la sur l’ensemble de votre chevelure, en couche bien épaisse.

Quel est le temps de pose ? Environ 1h30. Pas plus, dans un premier temps (tant que vos cheveux sont clairs) au risque d’obtenir des reflets violets -pas de panique, ils disparaitront au fil des lavages.

Dans tous les cas, il vaut mieux tester, et ajuster jusqu’à trouver vos propres paramètres (quantité, dosage, temps). La coloration végétale est toujours approximative, contrairement aux colorations chimiques, où chaque élément peut être maitrisé.

Peut-on mélanger le katam avec d’autres colorants ?
nuancier katal et brou de noix redevenir brune après une décoloration
Mélange de 50 % katam et 50 % brou de noix après un henné sur cheveux blonds

Oui bien sûr, le katam peut être utilisé en synergie avec le brou de noix, pour plus de chaleur dans la nuance. Il apporte des reflets dorés (sur cheveux blonds décolorés). Vous obtiendrez un châtain clair doré chocolat.

Il est également possible d’ajouter de l’indigo à votre coloration : celle-ci deviendra alors plus foncée, en proportion du ratio katam / indigo.

L’indigo, pour un châtain plus foncé aux reflets froids

L’indigo est idéale pour foncer vos cheveux et obtenir un châtain plus soutenu, voire brun :

nuancier indigo sur cheveux blonds coloration végétale

La pâte se prépare exactement de la même manière que le katam : mélangez la poudre à l’eau tiède, et ajoutez y une pincée de bicarbonate de soude, pour aider les pigments à mieux se développer. Appliquez-la immédiatement sur l’ensemble de votre chevelure.

Plus vous la garderez longtemps, plus le résultat sera foncé. Mais attention aux reflets bleus ! Mieux vaut rincer au bout d’une heure, la première fois, et retenter l’expérience, jusqu’à trouver vous-même la durée qui convient, en fonction de votre hauteur de ton : plus elle est claire, plus le risque de reflets bleutés est grand.

Si vous souhaitez un exemple en photos, Charlie a des cheveux blonds clair (hauteur de ton 8) cendrés. Ses longueurs présentaient des reflets roux (rouge), dus à d’anciennes colorations chimiques. Elle a réalisé une coloration végétale à l’indigo, afin de neutraliser cette nuance, et de retrouver son blond cendré. Voici le résultat sur son blog.

A présent, vous savez tout sur la teinture végétale, pour redevenir brune après une décoloration ! Partagez votre expériences ou posez vos questions en commentaire.



S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires